Planquez vos mamans, le trash-talking est dans la place

Publié le par Xewod

Je sais d'avance que beaucoup d'entre vous ne partagerons pas mon opinion à la lecture de ce billet.

En fait j'ai eu envie de l'écrire suite à une discussion à laquelle j'ai pris parti sur Club Poker et où j'ai eu pas mal d'opposants.

Pour vous résumer l'histoire, un joueur en aurait insulté d'autres ou plutôt les mamans des autres via le chat pendant le championnat Betsson dont je vous ai déjà parlé.

Et apparemment cela a créé l'émoi auprès des personnes insultées qui sont allées jusqu'à demander une sanction lourde auprès de l'organisateur du tournoi preuve à l'appui (screenshots du chat).

Pour ma part même si je ne cautionne pas les insultes en soit, je n'en prononce jamais pendant mes parties d'ailleurs, j'aimerais décryper ce phénomène du trash-talking hardcore dans cet article.

En effet le poker online, à l'intérêt de son défaut majeur à savoir que l'on ne peut pas regarder ses adversaires droit dans les yeux.

Dans le jeu live, il y a beaucoup de "big mouths" qui n'ont comme unique but de provoquer une réaction chez l'adversaire. Certains sont softs dans leur propos comme Negréanu et d'autres plus hardcore comme Phil Hellmuth.

Dans le jeu online donc vous ne pouvez pas lire dans les yeux de vos adversaires, tout au plus vous pourrez remarquer certaines de leurs habitudes quand ils misent et ainsi vous faire une idée très approximative de leurs cartes en main à l'instant T.

Il y a donc une arme dont certains usent à savoir le trash-talking qui a pour but de provoquer une réaction épidermique chez l'adversaire et ainsi lui ôter de sa concentration et rapprocher la limite basse de son tilt.

Il y a de vrais spécialistes, certains s'attaqueront à votre avatar, d'autres ricaneront de votre façon de jouer et se feront un malin plaisir de vous rappeler que vous venez de perdre la main que vous venez de jouer.

Et puis il y a ceux qui vous lanceront des insultes pures et dures sans raisons apparentes, dans cette "spécialité" on peut distinguer deux catégories. Ceux qui parlent au jour le jour ainsi par manque d'éducation et qui n'ont en soit aucun objectif précis, on les retrouve plutôt sur les freerolls. Et ceux voudront vous déstabiliser parce qu'il ont remarqué par exemple que vous étiez l'homme à abattre à la table.

Ceux là n'emploient pas forcement de termes vulgaires dans la vie courante, mais savent bien que certaines phrases peuvent êtres blessantes pour tout un chacun.

Ils vont ainsi tester vos réactions et essayer de vous faire sortir de votre bulle afin que votre concentration soit moindre.

Comment réagir face à de tels joueurs ? Pour ma part je les ignore peu importe à quelles catégories ils appartiennent. D'ailleurs ces d'insultes ne me touche absolument pas, si vous vous êtes plutôt sanguins face à ce type d'insultes, fermez le chat ou si vous-même avez la verve nécessaire pour répondre vous pouvez aller à la confrontation pour inverser la situation et montrer à l'autre joueur qu'il aurait mieux fait de s'attaquer à un autre, cela aura généralement aussi une influence sur l'image que vous renverrez au reste de la table qui réfléchira à deux fois avant de vous taquiner.

Un petit peu comme lorsqu'un adversaire vous met une grosse pression sur vos blinds et que vous lui répliquez en reraisant son propre raise.

En général lorsque la discussion devient trop âpre un modérateur intervient et bannit de chat les deux protagonistes pour un temps donné.

Maintenant certains estiment que ce type de joueurs polluent les rooms et qu'ils devraient être bannis purement et simplement, pour ma part je considère plutôt que c'est une arme redoutable pour celui qui sait s'en servir.

Voir un art dans lequel certains excellent. En effet le poker n'est pas un jeu comme les autres, il tire son origine comme je l'ai dit dans un autre post dans des jeux dont les règles étaient basées sur le mensonge et la filouterie.

Il existe des tas de jeux et sports où il est de coutume d'être courtois avec son adversaire et c'est très bien ainsi. Le poker n'en fait pas partie et le online exacerbe cela pour les raisons expliquées plus haut.

Le poker a énormément évolué depuis les années 70 et l'apparition des statistiques et probabilités appliquées à ce jeu et encore plus avec les petits génies du poker online de ces dernières années.

Cependant, il reste ce petit quelque chose qui fait que ce jeu est différent des autres et il serait dommage sous prétexte de règles de savoir vivre qui ne sont pas à la base du jeu de l'aseptiser comme on l'a fait dans le tennis où depuis que des joueurs comme Mc Enroe ou Leconte ont quitté le circuit ce sport n'a vraiment plus la même saveur.

 

Pour aller plus loin, un article de Jacob Lewis, responsable de la rédaction au New-Yorker.

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
Tes arguments sont tout à fait valables, comme je te le dis moi même je ne le pratique absolument pas, je ne m'engueule pas avec qui que ce soit autour d'une table, je ne voit pas l'intérêt.<br /> <br /> Suis le lien de Phill Hellmut sur cet article, son attitude est très dure vis à vis du joueur Roumain, énervante même pourtant sans ce type de personnage le poker n'aurait pas cette aura aujourd'hui. Il arrive avec plusieurs heures de retard aux tables car il considère que les joueurs ne méritent pas sa présence, etc, etc...Et Je peux te dire que son sponsor ne le lacherai pour rien au monde. Encore une fois avec le poker nous ne sommes pas "dans le conformisme".<br /> <br /> Je suis persuadé que c'est un gars très sympa dans la vie, tout comme la personne avec qui il y a eu le différent sur le championnat Betsson. Simplement ils maitrisent cette arme et les résultats sont là pour montrer qu'ils savent finalement très bien ce qu'ils font chacun à leur niveau.<br /> <br /> Le poker est en partie une "guerre" psychologique et le trash-talking est l'une des armes que les joueurs ont à leur disposition pour la remporter.<br /> <br /> Si tu retires ça tu retires un des éléments essentiel qui fait le charme de ce jeu/sport.<br /> <br /> Alors oui il faut des Phil Hellmut, tout comme à l'opposé il faut des Peter Eastgate pour que le poker continue à toucher toutes les sensibilités.<br /> <br /> Pour ton blog je suis allé le voir hier quand je t'ai lu sur le Club poker, très sympa, n'hésites pas à m'envoyer une photo de ton bureau d'ailleurs.
Répondre
S
Article très bien rédigé et argumenté auquel je n’adhère pas.<br /> <br /> Oui pour l’agressivité dans le jeu à travers des relances assassines, des vols de blinds etc …<br /> <br /> Non à toute forme d’agressivité verbale ou littéraire.<br /> <br /> Le poker n’est pas un jeu de voyous ou d’adolescents attardés mal éduqués. C’est un jeu de cartes qui justement doit se détacher de cette sulfureuse réputation.<br /> <br /> Comment pourrait-on obtenir une plus grande libéralisation du poker en maintenant ces attitudes du temps passé.<br /> <br /> Au poker, nous sommes entre personnes de bonne compagnie pour passer du bon temps. L’envie de vaincre ne doit pas empêcher cette courtoisie. Une foule de sports et de jeux dans lesquels la victoire est récompensée pécuniairement n’utilisent pas ces artifices verbaux.<br /> <br /> De plus, quelle image de marque pour la société qui organise ce championnat : envoyer pour la représenter à travers l’Europ voire le monde un gars qui au premier bad beat insultera son adversaire de « fils de p…. » et lui proposera « de lui piss… à la raie ».<br /> <br /> Incroyable, insensé.<br /> <br /> Quant à l’argumentaire du trash talking pour déstabiliser l’adversaire, il me fait bien rire car ces insultes ont la plupart du temps lieu après que le joueur ait reçu un bad beat. Plutôt que d’accepter ce coup du sort statistiquement normal (une fois sur cinq pour le craquage d’as par exemple), il videra sa bile sur l’adversaire.<br /> <br /> Je ne cautionne pas du tout cette façon de faire et ce n’est pas mon poker à moi.<br /> <br /> Il n’y a pas longtemps que j’ai découvert ton blog et je prends beaucoup de plaisir à le parcourir.<br /> Bonne continuation.<br /> <br /> stefal<br /> <br /> http://stefalpokerblog.blogspot.com
Répondre
X
Oui c'est assez typique de ce qui peut se passer. On comprend mieux alors qu'il n'y avait pas de méchanceté gratuite, juste une envie de destabiliser.<br /> <br /> Sinon pour le bureau c'est quand tu veux.
Répondre
Z
Pas plus tard que lundi un gars à commencé à m'agresser avec son stack à 9000 de début de tournoi alors que je me trainait péniblement à 1500, seulement après m'avoir encore déplumé avec son AA il à commencé à prendre la confiance et à vouloir en faire une affaire personnel. Je suis plutôt du genre à aller à la confrontation et question trash talking (en évitant les insultes qui volent pour moi au niveau des paquerettes) je pense que je me pose là ! <br /> Le point à repérer qui pose souvent un gros problème c'est l'orthographe chez ce genre de personne, il suffit alors de faire gentiment remarquer que l'école n'est pas une option et que des bouquins comme le Bescherelle sont super pour leurs clouer le bec....<br /> <br /> Moralité on à été ensemble quasiment tout le tournoi, on était changé de table puis on revenait à la même table.... J'ai remonté mon retard après avoir pris la moitié de ses jetons puis je l'ai dépassé et il à finit par sauter avant moi ^^ (Good for me). A la fin on était presque pote.<br /> <br /> <br /> Ahhh la magie du poker....<br /> <br /> <br /> Va peut être falloir que je t'envoie une photo de mon bureau moi...
Répondre