Le saviez-vous ? 1 Heure, comme le temps qu'il restait à Stu Ungar

Publié le par Xewod

Cette anecdote est relativement connue, mais je ne pouvais pas, ne pas l'inclure dans cette série tellement le joueur dont je vais parler a marqué l'histoire du poker.

Stu Ungar est certainement le plus grand joueur de poker de tous les temps, il est triple champion du monde du main event des WSOP, tout comme Johnny Moss, mais qui lui a été élu une fois par ses pairs et qui a remporté ses titres avec un nombre de participants beaucoup moins élevé.

Pour en revenir à Stu, il a bien failli ne jamais être couronné de son dernier titre en 1997.

En effet, lui le golden boy des années 80 avait véçu une terrible descente aux enfers. Son visage de jeune premier avait laissé place à d'indélébiles marques d'addictions et de souffrances en tout genre.

Ruiné par tous ses excés, il disparut complètement de la scène poker durant plus d'une décennie. En 1997 donc il décide de faire un come back fou, revenir aux WSOP pour toucher le graal à nouveau.

Cependant, il n'avait plus un sou en poche et était bien incapable de pouvoir s'offrir les 10 000 $ nécessaires à l'inscription. Sans relâche il a cherché, tapé à toutes les portes les jours précédents le tournoi, mais personne ne voulait prêter de l'argent à un has-been dépendant tel que lui.

Finalement, une heure avant le tournoi, un homme, Billy Baxter, joueur de poker également décida de lui prêter la somme nécessaire.

Stu pouvait alors débuter le tournoi. Toutefois, ses excès et le manque de sommeil inhérent à la recherche des 10 000 $ faisait que Stu le 1er jour était complètement hors du coup. Il s'endormit même à la table suite à son épuisement. Mike Sexton, le plus grand commentateur de poker au monde alors à sa table l'encouragea en lui demandant de ne pas abandonner et Billy Baxter venait régulièrement près de lui pour le remotiver.

Mais n'est pas Stu qui veut, peu de temps après il prît la tête du tournoi, les bookmakers s'enflammèrent et firent de lui le favori du tournoi. Malgré toute cette pression Stu alla au bout de sa légende, garda le lead et remporta le tournoi. Seize ans s'étaient écoulés depuis son dernier titre, lui que l'on surnommait "The Kid" au début des années 80 à cause de son jeune âge (il était alors le plus jeune champoin du monde) devint ce jour-là "The comeback Kid".

Au terme du tournoi alors qu'il fêtait sa victoire avec son ami Bill Baxter avec qui il partagea la somme de 1 000 000 $, il montra la photo de sa fille qu'il garda près de lui tout au long du tournoi aux caméras et lui dédia ce qui restera certainement l'un des plus grands come back toutes  disciplines confondus.

Malheureusement la belle histoire s'arrête là, l'année suivante Bill Baxter lui proposa à nouveau de lui payer l'inscription, mais à 10 minutes du début du main event, Stu renonça en lui avouant qu'il était si drogué que ne serait pas honnête d'accepter son offre.

Malgré un bon nombre de tentatives pour se désintoxiquer de la cocaïne, Stu n'avait jamais réellement décroché.

Un peu plus tard, cette même année 1998, il arpentait même les poker rooms des casinos de Vegas en mendiant quelques dollars aux joueurs pour pouvoir s'acheter du crack. Ses cloisons nazales étaient si endommagées qu'il ne pouvait plus sniffer la cocaïne.

Un homme cependant décida de l'aider en lui proposant un contrat pour être la tête d'affiche d'une série de tournois, Stu accepta, il reçut 10 000 $ en cash.

On le retrouva quelques jours plus tard mort dans la chambre d'un motel avec en poche 882 $...

 

Stu Ungar (8 septembre 1953 - 22 novembre 1998) - RIP.


Publié dans Le saviez-vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article