Vos méthodes anti-tilt ?

Publié le par Xewod

S'il y a bien une chose qui rassemble tous les joueurs de poker peu importe leur niveau, c'est le tilt.

Ce phénomène étrange que l'on peut soit sentir monter progressivement ou qui au contraire peut pointer le bout de son nez d'un coup d'un seul.

Ce tilt, aussi appelé couramment : péter un câble, un plomb, une durite, un neurone, un boulon ou bien encore craquer du slip est très dangereux pour la bankroll, le matériel et la santé mentale du joueur de poker !

Le tilt est donc un corollaire du poker, jeu passionnant et stressant et de ce fait très demandeur en concentration, en adrénaline et pression sanguine :-) Lorsque ces derniers paramètres commencent à prendre le pas sur la lucidité suite à une ou plusieurs "mauvaises nouvelles" dans le jeu, la cocotte minute peut exploser à tout moment et les manifestations visibles peuvent être diverses.

Cela peut aller du all-in à tout va à la fermeture du soft en passant par le broyage d'écran.

Tous les joueurs de poker connaissent la sensation du tilt et ses effets négatifs, qui se traduisent plus ou moins violemment selon les individus.

Peu de joueurs parlent de leur remède ou petits trucs à eux pour éviter le mode rien ne va plus.

Personnellement, j'ai deux secrets de grand-mère pour m'empêcher de franchir la ligne rouge. Quand je sens que cela monte trop en moi, je fais plusieurs séries de pompes à la suite en prenant le soin d'insulter copieusement les joueurs que j'ai pû croiser et qui m'ont fait souffrir avec leur Magic River toutes plus improbables les unes que les autres :-)

Une autre solution également pour moi consiste à ouvrir plusieurs tables de play money et de partir en all-in  sur toutes tant que je ne suis pas calmé.

En DoN ou SNG, je ne tilte jamais vu le nombre de tables et puis cela serait très dangereux pour ma bankroll, si jamais cela arrivait. Par contre, en tournoi planifié lorsque je vais loin, là le tilt peut-être très présent et palpable chez moi.

Le donkage peut être dangereux pour la santé et est à consommer avec modération ! 

Et vous quelles sont vos méthodes anti-tilt ?

 

Publié dans Humeur

Commenter cet article

eiffel 22/06/2009 16:27

rhaaaaaaaaaaaaa!!!!
rhaaaa = cri primaire, très efficace... :-D

hélas, pas de truc contre le tilt, si ce n'est que je pratique le stop win/stop loss, car dans les 2 cas, je ne joue plus mon meilleur poker (déjà pas fameux!)

les SnG ont été une bonne école pour apprendre à gérer les bad beats (on en prend un paquet, on en met quelques-unes...)

zmasters 22/06/2009 00:10

Moi perso, je gueule un bon coup en énnoncant un tas de jolie insulte ! Genre y'a pas dix minutes, je viens de faire tapis avec KK suivit par 46, chez le chipleader qui pourtant devant mettre un bon tiers de son tapis ! Le flop x66xx

Et ça n'arrête pas ! Je suis content car je maitrise mieux mon tilt maintenant et je ne suis pas tenté de sauter les limites pour tenter de me refaire, donc quand j'ai des mauvaises périodes, je perds, mais je perds moins. ;)

Un bon coup de poing dans le mur aide aussi.

Sinon une seule méthode, allé dormir une demi heure, ça calme !


Et ne jamais oubliez de hurler "espèce de putain de DONK débile !!! Putain mais c'est pas possible d'être à la fois aussi nul et aussi chanceux !!! Putain de merde !!!!!!!"


Voilà pour ma méthode. J'ai encore rien cassé niveau matos avec cette méthode.

Xewod 21/06/2009 15:59

MDR Henri

henri 21/06/2009 15:35

J'ai 2 solutions imparables :

-Je passe l'aspirateur

-Je fait la vaiselle

Moralité : plus je bad ....plus c'est nickel chez moi....

SimEFP 21/06/2009 13:32

MDR j'aimerais bien te voir faire des pompes :-)... Pour moi pas de méthode particuliere si ce n'est d'arréter ma session sur le prochain buy in perdu ou gagner... Je crois que le tilt diminu avec l'expérience si le mental suit avec la volonté de ne pas tilter....

Exceptionnel la main avec 64 et ta quinte floppé, chattard va ;-)