De zéro à la table finale des WSOPE : Nouvelle #003 by Doudou

Publié le par Xewod

Si vous m'avez lu ces derniers jours, vous avez sûrement vu que j'ai annoncé la création d'un challenge inter-bloggers qui enverra le vainqueur couvrir l'intégralité du Main Event des WSOPE en septembre à Londres.

Tous frais payés, avec accès VIP aux coulisses du tournoi et en charge du Coverage sur le Twitter officiel de Betfair France, ainsi que sur le blog du vainqueur.

A ce jour déjà plusieurs nouvelles ont été écrites, celle du jour l'a été pas Doudou.

Donc voici son texte, mon impartialité :-) ne m'autorisant pas à juger des nouvelles des uns et des autres avant le terme des votes,je vous laisse donc tranquillement lire cette nouvelle, je publierai également les prochaines, toujours dans leur ordre d'arrivée. Je vous rappelle l'adresse pour participer au concours  france@betfair.com

Zéro to WSOPE

Bonjour. Je m’appelle Léon, et je m’apprête à vivre demain une journée qui changera ma vie à tout jamais. Pour vous faire découvrir ce qui m’attend, laissez moi vous raconter mon histoire.

Le début de mon aventure remonte au jour où, n’ayant pas d’ami et m’ennuyant ferme dans la ville où je m’étais fraîchement installé, je décide de m’inscrire à un tournoi de poker gratuit organisé par le club local, après avoir eu entre les mains, complètement par hasard, un flyer à ce sujet.

Comme tout le monde, j’ai joué au poker fermé quand j’étais gamin. Chaque joueur possèdait 5 cartes en main et le but était de rafler tous les billets de « la bonne paye » des copains. On y jouait dans la cage d’escalier de l’immeuble où nous habitions ; certains se la jouaient même vraiment  cow-boy en tirant fièrement sur une cigarette chapardée dans le paquet du père.

Depuis ce temps, je n’avais jamais retouché une carte. Pas le temps, pas l’envie, et pas besoin de passer pour un flambeur alors que je cherche un boulot pour payer mon loyer.

Mais là, qu’est ce que je risquais ? Le papier indiquait : « Grand tournoi exceptionnel gratuit ! Venez gagner des lots sympas dans un cadre légal et une ambiance conviviale ! ».

Je me présente donc le dimanche suivant à la salle des fêtes louée pour l’occasion. Après m’être inscrit et avoir fait connaissance avec quelques joueurs fort sympathiques (et très loin de l’image glauque et surfaite du joueur de poker), j’accède à la salle où, au milieu d’une centaine de joueurs, la bataille va se dérouler. Et là, c’est le choc ! Je découvre un douzaine de tables de jeu, non pas des tables de cuisine recouvertes d’un simple tapis vert avec des billets factices, mais de vraies tables de poker, conçues spécialement pour ce jeu, et de vrais jetons à la place des faux billets !

Je me remets de cette première émotion lorsqu’un des organisateurs prend le micro et nous demande de nous asseoir à nos places. Il rappelle alors ce qui semble être un détails pour les autres mais pas pour moi : « Ce tournoi est donc un tournoi de Texas Hold’em No Limit, donc vous aurez deux cartes en main, blablabla blablabla… ». Houla ! Dans quelle « galère » me suis-je engagée ! D’après ses dires, ça n’a que peu de rapport avec le jeu que je pratiquais dans les escaliers de mon quartier… Un peu paniqué, je fais part aux autres joueurs de ma table que je suis un grand débutant. Ceux-ci essayent de me mettre tout de suite à l’aise et me disent de ne pas m’en faire, qu’ils m’expliqueront les règles au fur et à mesure. Parfait me dis-je, si ces habitués me plument, au moins ca se fera en douceur !

La suite en cliquant-ici

Publié dans Satellite

Commenter cet article