Interview star du poker #004 (Part1) : Sebastien "Tilou" Decamps

Publié le par Super Caddy

Vous l’aurez compris : cette semaine, vous n’aurez pas droit à l’interview sérieuse d’un adepte du poker champagne. Au lieu de ça, c’est l’interview people d’un chantre du poker Kronenbourg qui vous est proposée.

Inutile de présenter Sébastien Décamps, que chacun connaît sous le pseudonyme de Tilou4fun. En quelques chiffres, Tilou4fun c’est 13 000 posts sur le forum Club Poker ; des sujets de plus de 50 pages consacrées à la supposée fin de sa carrière ou à son apparition en combinaison Darty lors d’une étape de l’EPT ; plusieurs centaines de milliers de dollars de gains pour presque autant d’argent investi ; mais encore des dizaines de supporters, de détracteurs, de rumeurs et de polémiques.

En effet, tout est prétexte à débat dès lors qu’il s’agit de Tilou, seul joueur du circuit qui doit davantage sa célébrité aux femmes qu’il aurait emmenées dans son lit qu’aux dollars qu’il aurait amassés.

L’entretien qui suit permet donc d’aborder tous les sujets de la vie online de l’intéressé, de sa carrière en dents de scie à l’aventure Cénacle, en passant par son passé d’acteur porno et sa récente tentative de percer dans la chanson.

Bonjour Tilou. Merci d’avoir accepté de te prêter au jeu d’une interview particulièrement épicée. Tu joues aujourd’hui essentiellement sur Winamax. Sur quels tournois et tables peut-on te croiser ?

Bonjour SuperCaddy et xewod et merci pour cette interview…ou pas ! Je joue effectivement quasi exclusivement sur Winamax depuis environ 3 ou 4 mois (même s’il m’arrive encore de faire quelques tournois sur Pokerstars).

Vous me trouverez chaque jour (ou presque) sur les tournois de 55 à 110$ en passant par les 22$ rebuy, de 18H à 4H du matin environ. Vous pourrez également me trouver de temps en temps sur les tables de cash game HU NL100 & NL200  puisque je m’y suis mis depuis peu à force d’avoir des demandes d’HU4ROLLZ (NDLR : Tilou se fait régulièrement provoquer en duel sur le forum du Club Poker).

A propos des tournois, je te livre deux questions qui te sont posées par aldanjah, un lecteur du blog : « Quelles sont tes motivations pour continuer à gamble sur des MTT qui durent des heures ? Combien de temps joues-tu par jour en moyenne ? »

Très bonne question. Quand j’y réfléchis moi-même, je me dis que je suis un grand malade de privilégier les MTT, d’ailleurs je ne le conseillerais vraiment à personne ! Seulement ce sont les tournois qui me font vibrer et qui m’excitent. Je ne prends absolument aucun plaisir en cash game (sauf en HU depuis peu), je m’ennuie à mourir et à chaque fois que j’ai décidé de m’y remettre, j’ai fini par tilt (ndlr : jouer de façon risquée par colère ou dépit).

Je ne suis pas non plus un grinder (ndlr : joueur en grosse quantité) de Sit’n’Go. Attention j’ai tout de même une courbe sharkscope digne de celle d’Elky (special joke). Pour résumé croyez bien qu’en 4 ans,  j’ai testé tous les formats du poker et j’en suis toujours venu à la conclusion que j’étais un joueur de tournois avant tout.

Je joue en moyenne 10H par jour. Parfois 5, parfois 15 et ce quasiment tous les jours. Je vais m’octroyer ma 1ère semaine sans une minute de poker la semaine prochaine puisque nous avons décidé de partir en vacances sans les ordinateurs ! En 4 ans je crois que ca ne m’est jamais arrivé.

Je sais que tu as de temps en temps l’occasion de t’essayer à d’autres variantes. Penses-tu que ton edge (ndlr : avantage sur les autres joueurs) au poker est supérieur à ton edge au PMU ou au Banco ?

J’ai effectivement essayé la variante PMU ! Je squattais les point course durant ma 1ère année de Fac en épluchant Paris Turf pendant une heure tous les soirs ! A mon arrivée à Paris il y a 5 ans, j’étais également régulièrement à Auteuil pour les courses d’obstacle. Je dois être à peu près even (ndlr : ni gagnant ni perdant) au final (merci General du pommeau !)

Quant au Banco, les règles sont trop compliquées et je n’ai jamais pris la peine de les apprendre (idem pour le Millionnaire ou le Loto). Non, définitivement je crois avoir un edge supérieur au poker.

Comment s’est passée la transition entre ton ancien job et ta décision de devenir joueur de poker professionnel ? (facteurs de décision, réactions de la famille…etc)

Pour résumer,  je suis arrivé à Paris il y a 5 ans après mon DEA en finance des marchés, ayant décroché un job de chargé de clientèle (je passais les ordres par téléphone sur les marchés des actions). Hélas j’ai été remercié après ma période d essai (pas d’edge?). A partir de là, j ai retrouvé un job « pour vivre ». Je faisais des sondages téléphoniques pour une boite de sondage très connue. C était censé être un job de dépannage, le job que tu gardes 3 mois en attendant de trouver mieux. Finalement je vais y rester 2 ans…

Durant la 2ème année je vais découvrir le poker et chaque soir en revenant du boulot je vais grinder les MTT des nuits entières (je bosse de 13H a 20H et ça me permet de jouer toute la nuit). Finalement en me rendant compte que je gagne plus en jouant au poker et après avoir atteint la barre symbolique des 10 000 $ (le $ est encore pas mal à l’époque) je vais décider de me consacrer à 100% au Poker. Je vais essayer, on va voir. 3mois, 6 mois, 1 an…et si ca ne marche pas on retournera au métro / boulot / dodo. Je n’ai aucune sécurité derrière mais j’ai confiance…On en est aujourd’hui à 4 ans.

J’ai averti ma famille après environ 3 mois. Ils savaient déjà que je jouais au poker avant. Ma maman était inquiète (comme toutes les mamans quand on décide de prendre une voie différente) et mon papa a toujours été mon premier supporter. Lors d’un repas de famille je leur ai dit que j’avais décidé d’en faire mon job. Ma maman a pleuré (de tristesse !), mon papa a pleuré (de joie !).

Non sérieusement mes parents m’ont toujours soutenu et encouragé pour tout. J’avoue que moi-même je n’aurais peut-être pas su réagir comme ca. Ils m’ont paye 7 ans d’études supérieures, m’ont nourri, logé…et quand je leur ai dit j’arrête tout pour le poker, ils m ont juste dit : « on espère sincèrement que tu vas réussir et on a confiance ! ». Mes grands parents eux se sont dit que j’avais réussi quand ils m’ont vu à la télé chez Cauet.

Pourtant, la suite des évènements n’est pas forcément facile, comme en attestent plusieurs billets postés sur ton blog :

15 octobre 2007 : « Le poker online c’est terminé ! »

1er juin 2008 : « Cette fois je crois que c’est fini »

Encore dernièrement, tu annonces sur le Club Poker ton départ avant de faire volte-face. En rapport avec cette frustration que tu rencontres parfois dans ta carrière de joueur, je te soumets ces questions de sixboulon, un lecteur du blog : « Si tu pouvais revenir en arrière, est-ce que tu suivrais le même parcours de nolife du poker ou est-ce que tu ferais certaines choses différemment ? Quel était ton rêve de gosse ? »

Le poker est très très brutal. Le poker de tournoi est sans doute la forme la plus brutale.

Quand tu sors au bout de 7h30 de jeu, 12eme d’un tournoi à 2563 joueurs avec AA contre A2 sur un board A85 rainbow et que vilain va chercher backdoor flush pour le pot de chiplead alors qu’il y a 25 000 $ à la gagne c’est dur. Quand ce genre de confrontation t’arrive 3 fois de suite sur les gros tournois, tu es en mode pétage de plomb complet et mentalement à plat. Alors oui le 1er truc qui te vient a l esprit c est : « Le poker c est terminé »,  jeu de merde, métier de merde, que de la chatte, personne au monde run aussi bad que moi…etc etc. Ce sont des réactions instantanées sur le coup. Le lendemain au réveil, je n’ai qu’une envie c’est de repartir au combat. J ai tout de même une faculté à oublier très vite. Il le faut sinon on ne s’en sort pas.

Donc oui, si je pouvais revenir en arrière je crois que je referais la même chose. Je n ai absolument aucun regret. Je suis passe par des moments extrêmement difficiles mais aussi par des moments extrêmement bons et kiffants, que je n’aurais sans doute jamais pu connaitre dans un autre job.

Quant à mon rêve de gosse, c’était de devenir trader. Enfin, c’est toujours ce que j ai voulu faire de 15 ans à 23 ans environ.

Aujourd’hui, après plus de 4 ans de poker, quels objectifs te fixes-tu à court et moyen terme ? A l’inverse, t’es-tu fixé une limite psychologique en-deçà de laquelle tu prendrais la décision d’arrêter le poker professionnellement ?

Mon court et moyen terme est assez incertain. J’ai en effet signé il y a quelques jours pour un groupe de Marketing sportif et vais rejoindre une Team d’une petite dizaine de joueurs (ce n’est pas encore officiel, ca le sera fin août, donc je ne vais pas donner le nom ici). J’ai donc un agent qui va étudier au mieux les propositions de sponsoring pour les mois à venir.

Mais mon objectif désormais est vraiment de me faire un nom sur les circuits internationaux, notamment les EPT. Je n ai pas encore eu de résultats live (j’ai fait peu de tournois également), mais j’ai gouté aux EPT l’an dernier et je pense avoir le niveau.

Online, je vais continuer de grinder les MTT sur Ongame. Ca me réussit bien pour l instant mais je suis toujours à la recherche d’un gros résultat. J’attends les GSOP (Grand Series of Poker) avec impatience et espère faire mieux que mes 2 (mauvaises) tables finales de la dernière édition. Avant cela il y a également les WCOOP sur PS ou j’espère briller.

En tout cas je ne me suis pas fixé de barrière psychologique. Ma bankroll est revenue à un niveau correct mais je ne crie pas victoire. Retomber a zéro une nouvelle fois sonnera peut être ma fin …ou pas !

Justement, histoire qu’on rigole un coup : parle-nous de ta gestion de bankroll.

Elle a été longtemps calamiteuse. Elle est aujourd’hui bien meilleure mais elle pourrait l’être encore beaucoup plus !

Et en tant qu’expert en brokages (ndlr : banqueroutes) répétés, quels conseils donnerais-tu aux lecteurs du blog pour éviter cette situation ?

Tu y vas fort, je ne me suis broké que 3 fois. Une fois par an en fait…

Le conseil premier est de bien différencier l’argent du poker de l argent de la vie extra poker. Oui c est tout con, mais je ne l’ai pas fait et au-delà de me broker je me suis endetté et aujourd’hui sans quelques très bons potes je serais dans une merde pas possible.

Le second est d’éviter le tilt en montant de limite sans la bankroll pour absolument vouloir se refaire. C est l’inverse qu’il faut faire bien évidemment, mais c est extrêmement difficile.

Est-ce que ton mode de vie de smicard du poker est une pression supplémentaire lorsque tu es à la table ? Par exemple quand tu sais que tu ne pourras pas te payer une boîte de cassoulet pour le diner si tu te fais décaver.

Quand le poker est ton seul revenu, il y a effectivement une pression supplémentaire, c’est évident. Surtout quand tu run bad, que tu fais un mois négatif, puis un deuxième, et que tu te dis que si le mois prochain et celui d’après sont pareils, tu es mort !

C’est encore plus difficile quand on a des goûts de luxe, comme moi, pour la bouffe et le pinard.

Malgré le slogan de Cenacle, « des tables d’exception pour des joueurs d’exception », tu es recruté dans la team l’an dernier. Comment as-tu vécu cette expérience ?

Veux-tu dire par là que j’ai chatté ?

Kipik et moi avons été recruté de part nos résultats online en tournois (je précise bien EN TOURNOIS) et (je précise bien ET) pour notre style de jeu qui est très comparable à celui d’Eric. L’objectif était de progresser ensemble avec la même compréhension et la même interprétation de la dynamique de tournoi.

Cette expérience a été exceptionnelle et je remercie encore Eric pour sa confiance et pour cette magnifique aventure ! Mon plus gros moment a été lors du 2 outs river d’Eric (88 vs AA preflop) lors de l EPT de Copenhague alors qu’il reste 20 joueurs environ. Eric a complètement explosé. Je me souviendrai longtemps de cette accolade.

Je retiendrai aussi mon 100% de Jour 2 non payés. On ne doit pas être beaucoup sur l’ensemble du field à avoir fait ca (rires).

La suite de cette interview dans quelques jours.


Publié dans Interviews de Stars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tilou 15/08/2009 22:32

http://tilou4fun.blogspot.com/un peu mort mais je vais reprendre un rythme d actualisation un peu + sérieux avec la nouvelle saison si j ai la chance de pouvoir defendre mes chances sur le circuit

BLC510 08/08/2009 14:02

Belle itw Xewod ;-)Y'a moyen d'avoir l'adresse du blog de Séb STP ?Merci ^^

Xewod 06/08/2009 23:05

Oui Kipik aussi prévu

doudou86 06/08/2009 23:04

j'aurais bien demandé a tilou s'il a adopté le look de cette photo pour reprendre le "tube" du grand orchestre du splandid "macao"? :-p

sinon, une itv de kipik c'est prevu ?

misterhyde22 06/08/2009 22:00

Ok, merci Mireille Dumas ;)