Interview star du poker #006 (Part1) : Annette Obrestad

Publié le par Super Caddy

Quand on croise Annette Obrestad pour la première fois, plusieurs traits sautent aux yeux : un sourire permanent qui inspire un profond sentiment de sympathie, une aisance dans l’exercice de ses obligations professionnelles et, il faut bien le dire, un goût vestimentaire un peu particulier.

Quoiqu’il en soit, celui qui ne connaît pas Annette ne peut imaginer la force qui se dégage de cette jeune femme lorsqu’elle est assise à une table de poker. Donnez-lui quelques jetons et deux cartes : Laura Ingalls cède aussitôt sa place à Nikita. En effet, contrairement à certaines autres joueuses du circuit, Annette ne doit sa réussite qu’à son talent. Un talent incroyable qu’elle a su se forger seule, en autodidacte.

Pour les observateurs, bien avant de devenir Annette Obrestad, elle est d’abord Annette_15. Un pseudonyme qui fait directement référence à l’âge de ses débuts et de ses premières mains sur Internet. Un pseudonyme sous lequel elle domine beaucoup de tables et devient vite un des joueurs online les plus craints. En quelques années, elle amasse plusieurs millions d’euros de gains. Récemment, elle réussit même l’exploit de remporter un tournoi online sans jamais regarder ses cartes.

Pourtant, Annette n’a pas encore 21 ans. Elle n’a donc pas accès aux tournois du circuit américain et aux prestigieux World Series of Poker. Dans quelques semaines, alors qu’elle atteindra enfin cet âge charnière, le visage du poker international et la hiérarchie en place s’en trouveront forcément modifiés. La jeune Norvégienne a déjà pu démontrer que la transition entre le poker online et le live ne serait pas un obstacle : en 2007, elle réalise une performance retentissante en remportant le Main Event des premiers WSOP Europe, empochant par la même occasion un million de livres.

C’est donc l’une des toutes meilleures joueuses du monde, si ce n’est déjà la meilleure, qui a accepté de répondre à nos questions. J’en profite pour saluer le professionnalisme d’Annette qui, comme les précédents joueurs interviewés, nous a répondu très rapidement et avec beaucoup de sympathie.

Bonjour Annette et merci d’avoir accepté de répondre à mes questions ainsi qu’à celles des lecteurs du blog. J’étais présent à Vegas lors de ta conférence de presse avec Peter Eastgate et Phil Ivey. Je t’ai d’ailleurs trouvée très à l’aise dans ce registre. Cette partie de ton travail t’est-elle agréable ou, au contraire, as-tu besoin de forcer ta nature ?

Bonjour à toi et j’imagine que je dois prendre cette question comme un compliment. J’étais plutôt tendue en fait lors de cette conférence, car il y avait énormément de personnes présentes qui avaient stoppé leur tournoi en cours pour écouter ce point presse. Heureusement, je n’ai pas cafouillé, en fait je n’avais pas l’impression d’être en train de faire de la promotion pour Betfair, je me sentais un peu "bizarre" tout au départ, mais je me suis vite sentie bien mieux.

Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur l’objet de cette conférence à Vegas, c’est-à-dire la Caesar Cup ?

Comme je l’ai dit précédemment tout au départ c’était pour promouvoir Betfair, ensuite les gens ont effectivement été  très intéressés par la Caesar Cup (ndlr compétition opposant une sélection européenne à une sélection américaine durant les WSOPE, Annette est le capitaine pour l’Europe) , car nous nous rapprochons de la date et je leur ai donc parlé de cet évènement.

Las Vegas est-elle une ville que tu apprécies ? Comment s’est déroulé ton séjour ? Quels spectacles es-tu allée voir ?

J’ai adoré Las Vegas, je suis allée voir deux shows, à savoir « The Blue Man Group » et « K ». Ces deux shows étaient vraiment incroyables

A quel point est-ce frustrant de se trouver sur place au milieu de tous ces casinos, qui plus est durant les WSOP, et de ne pouvoir jouer une seule main ? J’imagine que pour toi c’est plus pénible que de ne pas pouvoir boire d’alcool…

Les deux bien entendu ! Mais ne pas jouer fût le plus frustrant et ça craint vraiment de ne pas pouvoir mettre les pieds où que ce soit quand on a moins de 21 ans. L’année prochaine J

Le 18 septembre 2009 est donc naturellement une date importante pour toi. Je te propose la question d’un lecteur du blog. Il s’agit de Misterhyde22 : « As-tu déjà réfléchi aux Events que tu as envie de jouer l’an prochain ? Vas-tu t’essayer à différentes variantes ? »

Je vais jouer autant d’events qu’il sera possible. C'est-à-dire : tous les No Limit Hold’Em, tous les Pot Limit Omaha et tous les Limit Hold’Em et peut-être aussi quelques Horse, 2-7, etc.

Il t’arrive de temps en temps de participer à des compétitions exclusivement féminines. Que penses-tu de l’évolution générale du niveau des joueuses de poker ?

Le niveau des femmes en général sur le circuit ne peut pas être comparé au haut niveau masculin, cependant elles jouent de mieux en mieux et j’espère vraiment voir plus de femmes réussir des performances à l’avenir.

Considères-tu que le milieu du poker est un milieu macho ?

Oui c’est évident, les 10 % de femmes présentes sur le circuit sont là pour nous le rappeler. Je pense que s’il y a plus d’hommes dans le poker, c’est qu’à la base ils aiment plus "jouer" au sens prendre des risques, que les femmes.

As-tu des rapports particuliers avec les autres femmes du circuit ? Vous sentez-vous plus proches ou, au contraire, la rivalité est-elle plus importante qu’avec les autres joueurs ?

Oui j’ai plusieurs amies sur le circuit en fait, pas de rivalités entre nous, c’est plutôt sympa de connaître des filles pour sortir lorsque que l’on ne joue pas au poker et pouvoir faire tout de même « des trucs de filles » et ce même lorsque l’on est loin de chez soi.

Quel est ton plus gros défaut en tant que joueuse ? Est-ce de ne pas savoir te coucher tôt quand tu as un programme chargé le lendemain, comme tu as eu l’occasion d’en parler sur le net ?

Non, habituellement, je suis vraiment capable de me reposer comme il le faut. Mon plus gros défaut est sûrement de penser que les gens en savent beaucoup sur moi et mon jeu alors que ce n’est pas forcement le cas et de ce fait je peux donc avoir tendance à modifier mon jeu en fonction d'un paramètre qui finalement s’avère faux la plupart du temps.  

J’ai eu l’occasion de parler de toi avec un joueur du team Winamax, Manuel Bevand. Il a lui aussi souhaité te poser une question : « Quelles sont tes ambitions à long terme, dans le poker ou ailleurs ? Combien de temps espères-tu jouer et avec quel palmarès comptes-tu te retirer ? »

Je me vois jouer au poker aussi longtemps que je serai capable de voyager. J’adore ce jeu et j’ai vraiment des objectifs très élevés. Je veux au moins gagner un EPT et un WPT et bien sur remporter plusieurs bracelets WSOP.

Mon premier objectif est d’être reconnu comme étant le meilleure joueuse de poker au monde et de le rester le plus longtemps possible.

Tu affirmes n’avoir jamais déposé le moindre dollar sur un site de poker. Beaucoup des lecteurs du blog s’intéressent au challenge de démarrer sans dépôt et de monter de limite progressivement. Sur la base de ta propre expérience, quels conseils pourrais-tu leur donner dans leur démarche ?

Quand vous démarrez de tout en bas, n’essayez pas de monter de limites avant d’être sûr que vous êtes meilleur que la limite sur laquelle vous jouez et évitez de faire des essais sur différentes limites.

Si vous êtes dans un cycle de chance, soyez lucide et ne pensez pas que vous êtes meilleurs que les autres et n’allez pas jouer plus gros, parce que dans ce cas, dans la plupart des cas vous commencerez à devenir perdant en procédant ainsi.

La suite de l'interview dans quelques jours.

MisterHyde22 remporte plusieurs cadeaux surprises offerts par Betfair, le partenaire d'Annette.

Retrouvez toutes les interviews de stars en cliquant-ici.

Publié dans Interviews de Stars

Commenter cet article

SuperCaddy 19/08/2009 14:56

Je comprends Serial Dealer. J'ai d'ailleurs hésité un moment. Simplement je me heurte à un problème, c'est que beaucoup de questions sont proposées et qu'elles sont généralement intéressantes. Je dois en choisir 2 mais bien souvent d'autres questions (comme la tienne) rejoignent des questions que je souhaitais moi-même poser.Je dois donc faire un choix et généralement je me base sur la qualité de rédaction de la question. En l'occurrence, telle que rédigée, ta question impliquait une réponse évidente de la part d'Annette: "Est-ce frustrant?", "oui c'est frustrant, évidemment".J'en profite donc pour expliquer que quand j'ai le choix entre 3 ou 4 questions intéressantes, je choisis celles qui sont les plus abouties, les plus "finies". Je ne doute pas qu'une de tes questions sera prochainement choisie dans une autre interview. J'ai conscience de t'en devoir une, d'une certaine manière :-)

Serial Dealer 19/08/2009 14:21

Tout celà à ma foi peu d'importance mais bon... ;o)

Serial Dealer 19/08/2009 14:19

Sans vouloir la ramener Chris, mais cette question ressemble fort à celle que j'avais postée : A quel point est-ce frustrant de se trouver sur place au milieu de tous ces casinos, qui plus est durant les WSOP, et de ne pouvoir jouer une seule main ?Je t'accorde que ce n'est pas exactement la même mais on en est très proche tout de même.S.D.

Bilou 19/08/2009 13:33

je suis deçu plutot que manub tu aurai pu lui demandé si elle avait eu des contact avec un certains johny001 ;)nice itw

SuperCaddy 17/08/2009 19:50

Merci Rachid (nice pseudo au passage :-)