Dans l'oeil de la joueuse. Une étape au soleil

Publié le par Aurélia

Après un petit temps de pause perso suite à plusieurs propositions professionnelles (et oui, personnelles aussi mais c’est pas un blog de potins ici), me revoilà en bonne forme pour vous conter une autre étape, qui en tant que joueuse (ainsi qu’en tant que fille), vaut la peine d’être racontée.

Un beau jour de la fin d’août, notre hôte préféré m’annonce que j’ai une chance d’être sélectionnée pour partir à Marrakech avec 29 autres fous du Club Poker pour plusieurs satellites et tournois. Mon esprit se met a fuser en tout sens : comment me débarrasser de mon boulot ? Comment me débroke ? Pourquoi moi ? Les deux premières questions se régleront rapidement vu que ce fut mon boulot qui se débarrassa de moi et que le voyage était un package offert (hôtel, etc). Ensuite, pourquoi moi ? Et bien, n’ayant toujours pas de réponse précise (et doutant que ce soit parce que tout le monde sait que je suis un shark), je mise donc sur le fait que je suis une fille et que la discrimination positive a jouée en ma faveur. 

Passons les détails inintéressants (sur lesquels je m’étends déjà trop), à la veille du départ, voyant la liste des partants (nous étions 35 au final), un doute m’assaille : comment vais-je survivre ? A cette pression masculine s’ajoutait mon angoisse de ne pouvoir prouver que j’étais capable de me débrouiller a une table (en étant une fille dans ce milieu, on est toujours obligé de prouver quelque chose, que ce soit qu’on sait jouer, ou qu’on a beaucoup, mais vraiment beaucoup, de second degré).

Je finissait néanmoins ma valise et tentait de dormir (ce qui échoua lamentablement). Après un voyage mouvementé entre les Pays-Bas, l’Allemagne et le Maroc, me voila enfin arrivée à l’aéroport de Marrakech, puis à l’hôtel. Plusieurs personnes dans le lobby, j’entends murmurer mon nom (effectivement lorsqu’une seule fille est invitée, il est assez aisé de la repérer). Me voilà donc avec 34 joueurs (je connaissais heureusement déjà certains, en ai découvert bien d’autres), au milieu de cette foule, je réunis tout ce que j’ai de second degré et de patience et me prépare (presque) à tout.

Le séjour se déroule pour l’instant sans encombre, nous jouons le premier satellite le soir du second jour, j’arrive a décrocher un ticket pour le tournoi du soir, toute fière de moi (oui, ce n’est pas grand-chose mais c’était déjà ça pour moi, un minimum de reconnaissance de mes pairs même si ça reste très minime c’était déjà une victoire pour moi).

Je jouerai le tournoi du soir jusqu'à environ 1h30 du matin, qui fut, au bas mot, éprouvant. Je reçus une invitation à manger un couscous par un des locaux, on me parla en arabe, on me dit que je n’aurai pas été assez solide pour call telle ou telle main. Je me fis finalement sortir par un local qui avait déjà sorti la moitié de la table (qui jouait un jeu très loose-aggro autant par ses cartes que verbalement).

Les deux autres satellites ne m’apportèrent pas de ticket et me permirent donc à la place, de faire un peu la fête et permirent à quelques uns du groupe de tester les limites de mon humour… Au final pas de casse (un peu d’énervement certes, mais il fallait s’y attendre en étant une proie facile).  Cela m’aura aussi permet de visiter la ville de Marrakech et de me perdre dans le souk ; A la sortie de l’école coranique, nous cherchions la sortie pour retourner à l’hôtel et nous sommes paumés dans la souk, après avoir tourné en rond pendant 30 mn et avoir manqué de finir dans un coupe gorge, un local nous mena néanmoins à l’endroit désiré (non sans nous soutirer quelques dirhams au passage).

Bilan de ce séjour : De très bonnes rencontres, pas mal de rigolade, plusieurs Valiums consommés, quelques litres d’alcool ingurgités, un coup de soleil, un voyage interminable dans le souk, une main peinte au henné, des souvenirs inoubliables, et bien entendu, encore un peu plus d’expérience aux tables !

PS : Encore merci à Xewod pour ces efforts !

Commenter cet article

tilou 05/10/2009 03:20



nice cr !

faut au moins connaitre le souk une fois dans sa vie :p j en ai fais des cauchemars héhé

sinon +1 stefal mais bon tous les jeunes de 20 ans ne sont pas fan non plus de l humour pipi/caca ...



mat 03/10/2009 16:16


lol,  CR bien plus soft que sur le CP
tu as du en voir de toutes les couleurs, mais tu as l'air d'avoir bien profité au final !


stefal 03/10/2009 12:20


Amha, le coupe gorge se situait plutôt à l'hôtel qu'au souk.
Tu n'as pas été épargné par une bande de potaches dont l'humour m'échappait parfois. Question de génération probablement.
Comme tu le dis, c'est  vrai qu'il y avait de belles rencontres à faire dans ce panel de joueurs.
+++