A la recherche du nouvel interviewer : Candidat # 4

Publié le par Xewod

Michel5L’ivresse des cartes avec Michel Abécassis alias MIK.22

Disciple d’Hippocrate, Michel Abécassis préfère toutefois le language des cartes. Le noble Bridge l’a sacré champion avant que le Poker ne lui mette le grappin dessus dès 1997. Entretemps, il exerça ses talents de journaliste, notamment comme rédacteur en chef ou dirigeant, au sein de plusieurs magazines. Aujourd’hui, il est consultant pour le team Winamax et il anime, avec son ami Patrick Bruel (de son vrai nom, Benguigui) la communauté Wam-Poker[1].

Des cartes… il en connaît la musique, naturellement est-on tenté d’écrire, car il est né en 1952 en Algérie à Oran, le berceau du Raï[2]. Aussi bon joueur en ligne qu’en live, spécialiste inter disciplines, il a décroché le titre de champion du monde en ligne (WCOOP[3]) en Pot Limit Hold’em sur Pokerstars en 2002, avant de remporter de nombreux prix dans les divers tournois auxquels il se consacre régulièrement.

A travers les cartes, il ausculte les relations humaines avec son stéthoscope, cet instrument médical qui, tout compte fait, ne l’a jamais quitté.

Bonjour Michel, merci de répondre à quelques-unes de nos questions.

En prouvant votre adresse aux cartes, à de nombreuses reprises, vous avez écrit, tout comme au bridge, une grande page de l’histoire du poker en France.  Vous êtes aujourd’hui non seulement une référence mais déjà une légende.

1)      A quoi attribuez-vous cette réussite ?

2)      Quelle est, à vos yeux, votre plus grande performance ?

Comme vous l’affirmiez en juin 2009 lors d’un entretien[4] au Parisien, vous êtes « un pro dans le poker mais pas un pro de poker »

1)      Vous ne vous définissez donc pas comme un joueur professionnel, une notion sans doute  trop réductrice ? Est-ce bien cela ?

2)      L’émergence de très jeunes joueurs sur le circuit professionnel, qui font du poker une activité confessionnelle, n’est-elle pas la conséquence d’une dérive de notre société qui privilégie les loisirs à tout autre chose ? Est-ce un bien ou un mal ? Ces jeunes ont-ils, selon vous, d’autres objectifs de vie que celui de jouer au poker ?

Vous avez reçu une formation de médecin et vous avez même pratiqué deux années, avant de quitter la médecine pour le jeu de cartes, le bridge à l’époque. Un choix plutôt curieux, guidé sans doute par une force intérieure incontrôlable.

1)      La passion du jeu ne vous a-t-elle pas égaré ?

2)      Cette formation de médecin influence-t-elle aujourd’hui votre comportement à une table ?

3)      Quoi que l’on en dise et même au plus haut niveau, le poker reste un jeu. Certains y détruisent leur vie, dévorés par leur passion. En tant que médecin, que leur conseillez-vous ?

On dit souvent qu’au poker, comme dans la vie d’ailleurs, « Il faut payer pour apprendre »

1)    Quelle a été la facture de Michel Abécassis ?

2)    Y en a-t-il encore une à devoir être présentée ?

Ce dimanche 14 mars, vous avez participé au tournoi en ligne « Kill the Pros » sur Winamax. Résultat: une peu glorieuse 3464ème place sur 4000 participants.

1)      Comment  est-ce possible qu’un professionnel de votre niveau, comme d’ailleurs tous les autres pros qui y ont participé, ne puisse pas mieux figurer dans un tournoi, somme toute banal, avec autant d’amateurs ?

2)      La chance au poker joue-t-elle un plus grand rôle que la meilleure des stratégies du meilleur professeur de poker ?

Poker en ligne ou poker live, avez-vous une préférence ?

1)      Quelles sont les caractéristiques de l’un et l’autre, et leurs différences essentielles ?

2)      Un bon joueur en ligne est-il automatiquement un bon joueur live ? Et inversement ?

3)      MIK.22, le choix de votre pseudo a-t-il une explication ? Est-il lié à un flop ravageur (K22), une petite paire dévastatrice (22), une référence à une place préférée à table (UTG… rapport au 22 long rifle) ou autre chose encore…

On acquiert forcément de l’expérience au fil du temps et des parties jouées. Un bon joueur se forge progressivement sa stratégie, une façon de jouer et de se comporter qui lui est propre.

1)      En quoi ce comportement est-il important ?

2)      Le poker peut-il modifier la manière de réagir dans la vie ? N’est-il pas le meilleur des psys ?

3)      Vous connaissez sans aucun doute « le discours de la méthode » de Descartes. « Poser, diviser, recomposer, vérifier » l’appliquez-vous au poker ?

4)      Combien de temps faut-il pour devenir un bon joueur de poker ? Tout le monde peut-il le devenir ? Que faire pour cela ?

Et pour terminer sur une note un peu fun, certains avancent que le sigle WSOP[5] n'a pas été choisi au hasard mais qu’il a été retenu par analogie au label VSOP[6], fort apprécié des connaisseurs de bons cognacs ou armagnacs.

1)      Qu’en pensez-vous ? Les meilleurs pros dans le poker, sont-ils aussi de grands amateurs de VSOP ?

2)      Dans votre cas, on pourrait le comprendre car vous êtes, selon Elodie ABK6[7], un cousin éloigné de la famille du cognac ABK6. Cette relation explique-t-elle votre ivresse des cartes ?

Voilà, c’est sur cette note un tantinet taquine que nous vous remercions de nous avoir accordé un peu de votre temps.

Allons-en paix et que le poker soit avec nous.



Notes de référence

 

[1]  http://www.wam-poker.com/

[2]  Le Raï est un genre musical maghrébin apparu au début du 20ème siècle en Algérie dans la région d’Oran.

[3]  WCOOP, sigle des World Championship of Online Poker,  championnat organisé par Pokerstars, http://www.pokerstars.com/wcoop/2002/results/5/

 

[4]  http://blog.leparisien.fr/poker/2009/06/michel-abecassis-je-suis-un-pro-dans-le-poker-pas-un-pro-de-poker.html

[5]  WSOP désigne le sigle des World Series of Poker.

 

[6]  VSOP (Very Superior Old Pale)  désigne un cognac, un armagnac ou un calvados composé d'un assemblage d'eau-de-vie d'au moins 4 ans d’âge.

 

[7]  Une des trois filles de Francis Abécassis qui produit le Cognac ABK6, http://www.abk6-cognac.com/

 

Publié dans Interviews de Stars

Commenter cet article

Rincevent 25/03/2010 17:46


J'aurais pu commettre quelque chose dans ce goût là...
Seulement ca n'est pas moi.
Mais fatalement ca me plaît bien :)
Même le petit côté note de référence à la EndNote...


Kof 25/03/2010 17:40


Quoi que les annotations de bas de page sont plus du style de Stefal.


Kof 25/03/2010 17:37


C'est toi Rincevent qui a comis celui-là ?
En tout cas ça ressembre à ton style ?  


Rincevent 25/03/2010 16:09


C'est plus... mieux... enfin ... y en a là!