De retour du SPT de Valence ! Forza Léo !

Publié le par Xewod

Je vous avais laissé sur ma 1 ère journée de tournoi qui s'était soldée par une qualification pour le main event du Spanish Poker Tour de Valence en partenariat avec Everest Poker.

Dès la fin du tournoi j'apprends avec stupéfaction que l'un des membres de l'équipée doit rentrer dès le lendemain matin suite à de graves problèmes de santé de l'un de ses proches, l'ambiance sur le chemin du retour qui nous menait à la villa est alors pesante.

Le lendemain un autre membre doit aussi quitter l'aventure suite lui aussi à un problème de santé de l'un de ces proches, un 3 ème larron lui emboîtant le pas pour rentrer en France. Après moins de 48 heures nous voici donc seulement 3 restants sur les 6 du départ.

Je me rends donc jouer le main event l'esprit troublé, car je ne sais pas vraiment comment je vais faire pour rentrer en France. Pour mémoire, j'étais venu en Espagne en voiture avec l'un des partants. Me voici donc au départ du main event parmi 166 joueurs de toutes nationalités. Je me retrouve à une table composée exclusivement d'Espagnols, ne parlant pas un mot de la langue de Cervantes, je me sens comme esseulé sur une structure deep stack ou les familly pots sont quasi permanents.

Je dois dire que moi-même je me suis laissé embarquer à ce jeu de : tu vas voir le flop pour pas cher ! Sans succès, mes quintes rencontraient des fulls, mes doubles paires des brelans. Si bien, que petit à petit malgré une structure profonde je me retrouve plutôt shortstack au milieu de joueurs de live exclusivement qui ont la main leste sur la mise préflop.

Après plus de cinq heures de jeu et n'ayant quasiment pas empocher un pot, je décide de pousser all-in en étant de small blind avec AJ sur mon voisin de gauche qui lui était donc de big blind. Pour garder un minimum de fold equity sur l'homme très loose je tente donc le all-in. Le viel homme insta call avec AK, pas de miracle. Journée terminée pour moi aux alentours de la 110 place il me semble. L'homme lui ira jusqu'en table finale.

Le lendemain, je décide de jouer le side event à 300 + 30 € la structure est plutôt rapide, 5000 chips pour 30 minutes chaque round. Cette fois je me retrouve à une table plus jeune constituée d'un joueur Dannois régulier de NL1000 et d'un Espagnol leader du championnat SPT.

Je prends tout de suite la mesure de la table, agresse par des relances incisives des joueurs qui ont plus le profil du mien que les joueurs de la veille. Résultat, j'élimine rapidement le Dannois, puis plusieurs autres joueurs dont un Français représentant l'Ecole Française de Poker sur un coin flip.

Le field se rétrécit petit à petit les heures passant, de 80 joueurs au départ nous nous retrouvons environ 30 joueurs après 6 heures de jeu et dernier français en lice. Ma table casse alors et je me retrouve sur la pire table de poker que je pense il est possible d'imaginer.

Des italiens, mélangés à des espagnols, dont un certain nombre avaient a priori un bon coup dans le nez. Il n'en fallait donc pas plus pour que le show soit lancé. Jérémiades, insultes aux croupiers, mama mia en veux-tu en voilà envers les superviseurs qui sont appelés pour régler les litiges et les interruptions incessantes. Compatriotes de chaque bords qui se mêlent aux différents bien que ne faisant pas partie de la table en poussant les jetons des adversaires. Bref, une vraie foire d'empoigne dont je ne sortirai pas indemne, malgré la musique dans les oreilles, tel notre Zizou national, je fini par connaître le tilt en live après un énième Forza Italia.

Pourvu d'un stack moyen, étant de big blind, après un raise standard au bouton que j'assimile à un vol de blind je décide de pousser mon tapis avec KJ. L'homme me call, il a A5 en main, rien d'extraordinaire, mais suffisant pour me sortir du tournoi après près de 8 heures de jeu et un 20 ème position environ. Je quitte très énervé l'enceinte du casino m'en voulant terriblement de ne pas avoir su gérer la pression. Un vrai coup de bambou, ma plus grosse désillusion en live alors que je me sentais particulièrement bien dans ce tournoi. Il me faudra plusieurs heures pour récupérer.

Le lendemain je jouerai pour le fun un tournoi bounty à 100 + 10 €, sans grande réussite, perdant avec AK face à 88 lors d'un coin flip.

La fin de week-end m'a donc vu me transformer en supporter des Français restants dans le main event qui lui en était à son 3 ème jour. Un lecteur régulier de ce blog s'illustre alors, montrant une bel solidité, son prénom Léo aka Léoledingo sur Everest Poker (le jeune homme veste noire sur la photo). Un jeune homme qui accumule les performances ces derniers temps, il finira huitième de la table finale empochant plus de 4000 € de gains, le vainqueur lui est reparti avec près de 55 000 €.

En parlant de Léo , le jeune homme est aussi qualifié pour le casting : Live the Dream en Autriche, qui offrira à 10 joueurs internationaux des contrats de 100 000 € chacun. Parmi les critères de sélection, le soutien de la communauté poker est prise en compte. Je vous demande donc donc bien vouloir appuyer la candidature de Léo en votant pour lui, pour ceci il vous suffit de cliquer-ici. Faîtes moi confiance, un gars bien qui le mérite vraiment.

Je vais d'ailleurs le retrouver dans quelques jours à Evian, tournoi pour lequel je suis invité par le casino et Roger Hairabédian. Je vais donc tacher de faire de mon mieux pour faire encore grossir ma bankroll.

Elle a grimpé de 660 € à ce jour (frais de tournois side déduits des 1100 €). Comme promis je ferais donc gagner bientôt 66 € à l'un d'entre vous.En attendant Forza Léo !

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> Aller que ces petits aléas ne te cassent pas le moral !<br /> Je suis sûr que tu n'en sera que plus fort et bonne chance pour Evian. <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> bonsoir bonsoir xewood, comment faire pr participé a la route pr evian de ce soir sur everest? merci davance de ta reponse,bon pok !<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> un peu d'expérience en plus du live, un vote pour Léo, un peu de soutien à ceux qui ont du revenir en catastrophe....<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Merci pour ce CR et pour ton soutien Xewod :)<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> C'est le métier qui rentre..c'est l'avantage du live on mémorise mieux ses "erreurs" meme si en l'occurence tu n'a pas grand chose à te reprocher.<br /> <br /> J'espére sincérement que rien de grave n'est arrivé aux proches des membres qui t'accompagnaient...<br /> <br /> Dans tous les cas assure les de la sympathie des fidéles du site....<br /> <br /> <br />
Répondre