L'important ce n'était pas le tour, c'est ce qu'ils en ont fait

Publié le par Xewod

Winamax-Poker-Tour_galerie_portfolio.jpg

Il y a deux ans et demi, alors que j’étais jeune et impulsif (lol), j’écrivais un article dans lequel je me « rebellais » contre la tournure que prenait le « France Poker Tour ». En effet, la saison V du FPT annonçait selon moi, la fin de ce rassemblement amateur. Tout du moins dans l’esprit. Qualifications devenues en partie payantes, possibilité de buy-in directement pour la finale, ce tour ressemblait comme je l’ai dit à l’époque, de plus en plus au « Winamax Poker Tour ».

Eh bien, je vous le donne en mille : Winamax n’a a priori pas prolongé son contrat avec l’organisation du « France Poker Tour » et vient de présenter son propre tour, le « Winamax Poker Tour » justement (lol). Un tour dont le mode de qualification est quasi copié-collé sur l’autre et qui va lui aussi décerner le titre de champion de France de poker.

Je vous passe les détails concernant la mécanique de qualification pour la finale parisienne, mais plus que jamais, cela tiendra du parcours du combattant pour celui qui ne voudra pas débourser les 550 € du direct buy-in. Plus clairement, un chattage en règle sera donc demandé à celui qui ne mettra pas la main à la poche. Un tour annoncé comme 100 % gratuit pour 500 000 € de prize-pool en finale. En réalité, seuls 171 joueurs passeront entre les mailles du filet des qualifications gratuites online et live. 171 X 500 € soit 85 500 € sur les 500 000 € estimés en finale. Winamax miserait donc sur 829 joueurs qui opteront pour la case « passage en caisse ».

De plus, même en ce qui concerne les qualifications gratuites, Winamax vous conviera fortement à jouer en argent réel pour multiplier les tickets de participation aux 1ers rounds S&G, qui eux vous permettront de jouer les finales online, elles-mêmes qualificatives pour l’une des 70 étapes freerolls live . Ah merde, j’avais dit que je ne parlerai pas de la mécanique de qualification !

Bref, vous l’aurez compris, la puissance marketing et financière de Winamax a pris le pas sur le concept. Il ne reste donc plus grand-chose de la belle idée qu’était à la base le « France Poker Tour » : un tour indépendant complètement gratuit et le titre honorifique de champion de France de l’année pour un amateur de poker. N’étant pas dans le secret des dieux, je ne sais pas si la marque FPT est définitivement enterrée ou si elle survivra en parallèle à l’OPA Winamax.  A suivre…

Publié dans Divers

Commenter cet article

KKof 13/09/2011 19:53



Les années précédentes c'était pas plutôt 1000€ le buy in direct pour la finale ?


Je partage ton avis sur le fait que ça n'a plus rien à voir avec un championnat de France de poker alateur !



wesker 13/09/2011 18:06



Elle ne me manque pas c'te room...



TiTi PoKEr 13/09/2011 17:41



Faites comme moi, faites la grève à ces structures de bouchers débutants



Pat. 13/09/2011 13:17



Le reve a un prix, meme gratuit.



Pumg 13/09/2011 12:39


Je partage tout à fait ton analyse. J'ajouterais juste que les régulars, les gros joueurs fortunés passeront par les satellites à 50€ ou buy in direct, et les autres, les pauvres du poker devront
galérer en décrochant leur droit de jouer la qualif online après x mains perdus en cash game ou après avoir fait un dépot(qui donne droit à un ticket) perdant ( mais qui leur permettra peut-être de
décrocher un ticket pour le sit&go providentiel)..Et même s'ils décrochent une place pour la ville de leur choix, malheur au 3eme qui verra s'échapper une place en finale après ce dur labeur..