La presse au laminoir by Stefal : Poker Omaha

Publié le par Stefal

21-PokerOmaha2.jpg

Il ya cinq ou six ans, les spécialistes prédisaient l'essor du Omaha qui remplacerait, selon eux, le NL Hold'em. Il n'en est rien et les raisons sont multiples.

Cette forme de jeu est plus complexe que le hold'em et il n'est pas toujours facile de trouver des partenaires pour une partie entre amis.

De plus, le jeu est ralenti car le travail de dealer n'est pas aisé et les calculs de pots sont parfois interminables. Rares sont les casinos qui proposent du Omaha car la formule est peu rentable vu le nombre de mains jouées et malgré la hauteur généralement élevée des pots.

La solution est de jouer sur internet où le jeu reste rapide, hélas pour nos amis français, l'ARJEL est passé par là et seul le Omaha en limites fixes est autorisé.

Ce livre vient donc trop tard ... ou trop tôt.

Et c'est bien dommage car l'auteur, Sam Farha, est la référence en la matière puisqu'il détient trois titres de champion du monde.

D'emblé, Farah donne le ton: "La bonne façon de jouer ... et la mienne". Sa façon de jouer n'est pas nécessairement la bonne mais c'est celle qui lui permet de faire le plus d'argent. Farha joue beaucoup sur son imprévisibilité et sur sa lecture des adversaires serrés, les Rocs comme il les appelle.

La force de Farha est de faire croire à son adversaire qu'il est un joueur fantasque alors qu'il sait pertinemment bien où il va.

Le triple champion du monde a toujours en considération les deux préceptes suivants:

- quand la cote du pot est faible (le pot rémunère peu l'enchère qu'il faut payer), vous devrez posséder une main très forte pour payer

- quand la cote du pot est forte ( le pot rémunère beaucoup l'enchère qu'il faut payer), vous ne devrez pas posséder une main très forte pour payer.

Le livre de 250 pages est découpé en trois parties: l'omaha high en limites fixes et à partir de la 83ème page les formules non (encore) autorisées du omaha high-low en limites fixes et du omaha high pot-limit.

Farha donne également des conseils pour passer du hold'em au omaha et éviter ainsi certains travers. Comme dans tout ouvrage qui se respecte, mains de départ et différentes phases de jeu sont disséquées.

Assurément un bon livre qui ravira les amateurs de stratégie et ceux qui veulent découvrir l'omaha qui se révèle un jeu dont la réputation d'être étroitement lié à la chance vacille à la lecture des propos de Sam Farha.

Poker Omaha

Sam Farha et Storms Reback

Traduction François Montmirel

ISBN: 978-2-917425-24-4

25 euros

http://img.over-blog.com/110x114/2/70/27/37/wsop5/avatarjpg.JPG(Visiter son blog).

Publié dans Divers

Commenter cet article

bustydoll 13/06/2011 23:12



Merci pour ce joli article de cetet variante que j'aime particulièrement. Je regrette d'ailleurs qu'on ne puisse plus faire des tournois omaha hi/low que je trouvais absolument passionant.



stefal 13/06/2011 08:43



Au temps pour moi pour le Omaha Pot Limit en .fr. Mais je suppose que très peu de tables sont ouvertes
___________________
En ce qui concerne la variance, deux des trois formes de Omaha proposées par Farha sont à limites fixes, la troisième en pot limit ce qui limite cette fameuse variance.
La variance dépend également de la sélection des mains et de la discipline des joueurs.
Voici ce que dit Farha au sujet du Omaha HL PL:


"L'Omaha Hogh Lowst un grand jeu pour les débutants parce que si vous êtes patients  et si vous jouez dans les règles de l'art, il est diffiile de perdre beaucoup d'argent en jouant. Du
fait que c'est un jeu de partage, les joueurs médiocres sonbt sanctionnés moins souvent que si c'était un jeu comme le Hold'em. La variance est moins forte à l'Omaha High-Low. Sauf à être
incoyablement chanceux ou malchanceux, votre tapis ne devrait pas subir beaucoup de fluctuations, donc vous n'aurez pas besoin d'un capital jeu aussi élevé qu'en Hold'em".
____________________
Dans le cas de Farha et de ses trois titres en Omaha, sa réputation ne semble pas être usurpée et ne doit rien au hasard amha. Il a également la reconnaissance de ses pairs en la matière mais il
est vrai qu'un titre de champion du monde ne fait pas nécessairement un bon stratège ou un bon pédagogue.



Louiseur 13/06/2011 08:03



Une petite précision :


Le Omaha Pot limit est autorisé en .fr


Le niveau très faibles des joueurs jusqu'en PLO100 compense la variance du PLO.


J'ai lu plusieurs articles en PLO rédigé par Jeff Hwang de très bonne qualité. Je crois que ces articles sont tiré de son livre. Je ne l'ai pas lu mais il y a de grandes chances qu'il soit très
bon. 




Pot-Limit Omaha Poker Jeff Hwang



Charles 13/06/2011 05:13



La réputation d'être beaucoup lié à la chance restera : Le Omaha reste une variante où la variance est juste énorme. Cette seule caractéristique m'effraie à l'idée de m'y mettre. Dommage
d'ailleurs qu'il ne semble pas en parler, alors que le côté psychologique des effets de la variance sont très loin d'être négligeables, et donc encore moins en Omaha. C'est bien de savoir monter
sa bankroll, c'est mieux de savoir la garder.


Sinon, je ne connais pas ce joueur, mais je me méfie des « est la référence puisqu'il détient trois titres de champion du monde ». On notera les performances de P14B et le contenu stratégique
qu'il a publié.


 


Il est vrai que le Omaha est un peu mort sur les rooms françaises, mais il n'a au moins pas été supprimé au même titre que toutes les autres variantes exotiques. On n'est pas près de les revoir à
mon avis …