Les bonus des poker rooms ARJEL au banc d'essai # 002 : Everest Poker

Publié le par Xewod

http://www.revue-poker.com/wp-content/uploads/2010/03/everestpoker.jpg

Après avoir disséqué le bonus Bwin, faisons place aujourd’hui, à celui d’Everest Poker (EVP pour les intimes).

Dépôt : 5 € minimum

Bonus : Le bonus d’EVP est bien différent de celui des autres Poker-Rooms, car il a une valeur unique : 250 €, quelque soit le montant déposé au départ. Donc, il atteint 5000 % ((250€/5€)*100) si on considère un dépôt initial de 5 €. Il sera de 500 % ((250€/50€)*100) pour un dépôt de 50 € et 250 % ((250€/100€)*100) pour un dépôt de 100 € par exemple.

Points Bonus : Appelés « Points Summits » chez EVP,  chaque euro de rake payé rapporte 7 de ces points. Pour chaque point gagné, le joueur débloque 0.04 € de bonus. Pour débloquer l’intégralité du bonus de 250 €, il faut donc glaner 6250 points (250 € / 0.04€), donc dépenser 892.86 € en frais (rake+taxe).

Particularité chez EVP, par rapport à chez Bwin : les points sont calculés sur l’intégralité des frais (rake+taxe), alors que chez Bwin les points sont calculés uniquement sur la partie rake, excluant la partie taxe. L’avantage est donc qu’ils se cumulent plus vite sur EVP.

Rake Back Bonus : Il faut dépenser 1 € de frais pour recevoir 7 points. Ces 7 points représentent 0.28 € (0.04 € *7) soit 28 % de Rake Back sur les bonus. Pour ne pas comparer « valeurs des choux et des carottes », Bwin aurait un Rake Back de 40 % sur un calcul équivalent comprenant l’intégralité des frais.

Là où la politique de bonus devient très intéressante chez EVP, c’est qu’en cash game et jusqu’au 31 Aout, les points summits sont doublés, si vous êtes l’un des deux 1ers à vous asseoir autour des tables (à l’exception des heads-up bien entendu). Donc pour chaque euro dépensé en frais, vous toucherez 14 points soit 0.56 € ou bien encore 56 % de Rake Back. Il vous faudra donc dépenser dans ce cas : 446.43 €, pour clearer le bonus de 250 €.

Versement : Les bonus chez EVP sont reversés sur le compte joueur instantanément, pour chaque Point Summit gagné. Ils sont donc « réinjectés » à la bankroll sans attendre. Pas de pallier, ni de tranches à atteindre pour en bénéficier.

Limitation dans le temps : Une fois leur 1er dépôt effectué, les joueurs disposent de 30 jours pour clearer le bonus. Après avoir « trifouillé » dans les conditions générales, je n’ai pas trouvé de clauses particulières imposant une limitation dans le temps pour réaliser un 1er dépôt après la création du compte. J’en conclus donc que le temps alloué pour bénéficier du bonus est illimité entre le moment de l’ouverture de compte et celui du 1er dépôt.

Faisabilité :

Un joueur de MTT (tournoi) voulant bénéficier des 250 € de bonus sur EVP, devra jouer l’équivalent de 890 tournois à 11 € (10+1) pour le clearer en 30 jours, soit jouer environ 30 tournois de ce type par jour sur une période de 30 jours. Il est donc quasiment impossible d’atteindre l’objectif en MTT à ce niveau de buy-in, à moins de s’appeler JFCEZ.

Un joueur de sit-and-go, s’il veut décrocher le bonus de 250 € devra jouer environ 30 sit-and go par jour à 11 € (10 +1 €) par jour sur une période de 30 jours. Cela commence à faire, mais me semble tout à fait réalisable si l’on joue des sit-and go à 10 joueurs par exemple et que l'on multitable un minimum.

Un joueur de cash-game devra lui cumuler 208 points par jour en moyenne durant 30 jours pour bénéficier des 250 € de bonus. Le doublement des Points Summits pour les deux 1ers joueurs assis autour des tables de cash-game, rend selon moi l’objectif atteignable assez facilement. Bien sûr plus la limite à laquelle vous jouez est haute, plus il sera aisé de clearer le bonus.

Mon analyse du bonus Everest Poker, démontre, qu’il favorise clairement les joueurs de cash-game. Son point faible : 30 jours seulement pour le clearer. Son point fort : le retour en argent cash, sonnant et trébuchant, pour chaque point summit gagné. Selon moi, au vue de son fonctionnement et de sa valeur unique, il ne faut pas se fixer d’objectif particulier, jouer à son rythme et faire les comptes au bout de 30 jours. Prochain bonus à passer « à la débroussailleuse » : celui de Winamax !

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> <br /> Ah, j'oubliais : le doublement des PS en CG pour les 2 premiers a toujours existé sur le .com d'Everest. C'est un peu une fausse promo, si on regarde dans le rétroviseur... J'attends les vraies<br /> bonnes nouvelles, un peu de concurrence ne ferait pas de mal <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci pour cette étude Xewod. Une petite précision : le taux de conversion des PS en € pour les bonus a été divisé par 2 (avant : 1 PS = 0.08 €), donc le % de rakeback aussi. Cela compense très<br /> exactement la multiplication par 2 du rake (de 5 à 10%), voire même pas pour les petits buy-in (exemple le premier niveau de S&Go Fuji = 0.04+0.01, soit 25% de rake !).<br /> <br /> <br /> Pas de miracle, donc, les rooms n'offrent au mieux que ce qui existait avant, voire se sucrent un peu plus, discrètement. Ca me rappelle un certain passage à l'€ !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je précise que je reste fidèle à Everest pour l'instant, mais je trouve quand même la note salée... on va voir sur le moyen terme si on arrive à rester à flot...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> oups des double up je voulais dire, car pour le momen je n'en aipas vu sur pokersars (une explicaion?) et sur partypopker y'a peu de monde sniff<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> je voulais savoir s'il y avait des sitngo à 10personnes sur everest, et si oui quel est le rake à peu pres (par exemple y'en a t-il à 0.85+0.15 comme sur partypoker?)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Good job pour ces comparatifs.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre