Spanish Poker Tour de Valence : Un premier jour gagnant !

Publié le par Xewod

Arrivé mercredi soir en Espagne après dix bonnes heures de route et un petit plus de mille kilomètres, je découvre Puzol, station balnéaire méditerranéenne ibérique et accessoirement banlieue huppée de Valence. Nous sommes donc six camarades sur place, tous logés dans la même villa à se lancer dans l'aventure de cette ultime étape avant la finale du Spanish Poker Tour qui aura lieu aux Canaris.

Jeudi en fin d'après midi, l'heure est au satellite pour le tournoi principal. Bien que sponsorisé par Everest Poker sur cet évènement, je décide tout comme mes amis Français de tenter ma chance afin d'obtenir un ticket à 1100 €.

Cent douze joueurs au départ pour ce tournoi à 100 + 10 € avec rebuy illimité à 50 € les deux premières heures. A la table je décide d'entrée de rebuyer pour disposer de 3000 jetons dans ce tournoi aux niveaux de 30 minutes. Un seul Français à la table, que je ne connais pas, les autres sont tous espagnols et clairement typés joueurs live.

La table est vraiment large et agressive, je ne joue quasiment aucunes mains et laisse les locaux s'entre-déchirer et rebuyer à tout-va. Au premier break, je suis donc toujours dans la course bien que nettement sous la moyenne. Je choisi également de m'offrir l'addon à 50 € et les 3000 jetons qui vont avec.

Dès le retour ma partie connait un tournant, je décide de voir le flop en complétant la small blind avec une main marginale, je suis alors accompagné de deux adversaires. Le croupier dévoile le flop et je dispose de la deuxième et troisième paire au flop. Dernier de parole, je vois les deux joueurs qui parlent avant moi partir à tapis, je réfléchi un long moment et décide de coucher ma main. Ils retournent leur cartes, l'un à un brelan floppé, l'autre qui a suivi :le méga chip leader de la table a un tirage quinte par les deux bouts, une quinte qu'il touchera finalement sur la river.

Quelques mains plus tard, en milieu de parole je décide de limper une paire de dix préflop, la small blind et la big blind sont également dans le coup. Au flop, un dix accompagné d'un valet et d'une petite carte, je décide de checker et immédiatement la small blind qui était short stack envoie son tapis suivi par la bing blind, je call immédiatement. Le petit tapis montre As et valet l'autre a en main une paire de roi, le board me donnera même un full aux dix par les valets, je prend une bonne bouffée d'oxygène et me sens comme un poisson dans l'eau à la table.

Aux alentours de cinquante joueurs restants, mes cinq amis sont tous sortis du tournoi. Les niveaux de blinds montant rapidement, je passe alors en mode push or fold, ce jeu short stack qui est ma spécialité et où j'arrive à me construire une image très solide à la table. Bien plus tard, arrive le moment de la bulle après plus de huit heures de jeu, cette période si redoutée par les petits tapis dont je fais alors parti. Je suis déplacé de table et m'engage dans un combat où peur de ne pas se qualifier et fatigue règnent en maître et sont largement palpables dans l'atmosphère ambiante. Une fois encore, mes instincts de joueurs de double or nothing feront la différence, je mettrai mon tapis en jeu quand il le faudra.

Un dernier moment clé du tournoi se présente, il reste 25 joueurs en jeu, mon tapis est quant à lui constitué de 6 big blinds, deux joueurs sur la table ont aux alentours de 3 big blinds et encore deux autres joueurs sur les autres tables sont également très short. Je suis de big blind, la croupière me sert une paire de roi, un joueur Allemand avec un large tapis, me relance en milieu de parole, je réfléchis puis je fold. L'homme me montre As Roi, je souris et me dis alors que même si elle a été difficile à prendre, cette décision est certainement la meilleure décision que j'ai pu prendre de la soirée.

Quelques minutes plus tard soit vers 4h30 du matin le bubble boy est connu et je fini donc parmi les vingt quatre premiers de ce tournoi satellite et me fais remettre un ticket d'une valeur de 1100 euros que je revends au casino. Bénéfice net de ce premier jour : 900 €, qui me sont d'ores et déjà acquis. Une entrée en matière idéale pour moi et un moral gonflé à bloc avant de me frotter au joueurs qui participeront au main event le lendemain (vendredi)... Journée que je vous raconterai lors de mon prochain billet. L'aventure continue...

Publié dans Divers

Commenter cet article

Acheter r4i 19/10/2009 18:18


Félicitations !


Bruno62 19/10/2009 09:09


VGG Chris !
Motivant pour la suite !
Encore !


thorgalxiii 18/10/2009 17:30


bravo, résumé sympa et instructif. jolis fold difficiles.
gl


youkystador 18/10/2009 13:43


VGG a te lire j apprends des choses que je ne soupconnais pas
folder KK a la bulle ca c fort
j aurais peut etre reflchi a 2 fois avec KK ce qui m aurait peut etre ete fatale
par contre  JJ ou QQ la j aurais folder  c sur

encore bravo et bonne continuation  et fais nous vivre tes aventures comme tu sais le faire
 GL xewod


DavidLPoker 18/10/2009 00:51


VGG. Tu vois ça a bien servis les sessions de DoN sur PS :)