Super Caddy will never roll alone !

Publié le par Xewod

Les plus anciens d'entre vous se souviennent certainement de l'un de mes comparses qui depuis a disparu de ce blog. Je parle bien entendu de l'ex poil à gratter des stars du poker, leur interviewer rédouté, le grand, le beau, l'unique, le seul : SuperCaddy !

Pour les lecteurs plus récents qui ne l'ont pas connu, Super Caddy est ou plutôt était l'un des mes compères sur ce blog, notre collaboration a commencé quand je lui ai demandé s'il était d'accord pour interviewer les stars de la planète poker. J'avais d'ailleurs moi-même débuté la rubrique,  mais je souhaitais injecter du sang neuf et sa plume me laissait à penser qu'avec lui il y aurait de l'action.

Et bien, je ne me trompais pas, dès ses 1 ères interviews il a su imposer son style "made in salopard". Les 1 ers joueurs à répondre furent : Manuel Bévand, Julien Brécard, Roger Hairabedian, Tilou4Fun, Annette Obrestad.

. La liste des invités placés en liste d'attente s'allongeait chaque jour un petit plus et moi dans mon élan de mégalomanie débordant je lui promettais monts et merveilles pour la suite, lui garantissant même qu'il deviendrait rapidement l'incontournable Guy Carlier des tapis verts.

Notre binome semblait rouler comme un caddy de chez E.Leclerc. J'allais tel un VRP en robots ménagers frapper aux portes des stars et lui les cuisinait aux petits oignons. La recette était succulente !

Et puis plus rien, la rubrique depuis plusieurs mois meurt de faim, attendant désespérément que son auteur fétiche la nourrisse de questions toutes plus délicieuses les unes que les autres.

Super Caddy avait-il pris la grosse tête au point de ne plus vouloir publier ici-même ? Avait-il gobé Stéphane Bern au cours d'un voyage à Mykonos, ce qui l'empêchait d'être le salopard qu'il fût par le passé ? Que néni, que néni !

La vérité était beaucoup moins reluisante, les interviewés ne souhaitaient plus lui répondre tout simplement. Le laissant choir tel un vieux chariot désuet. A croire finalement que les questions du jeune Ch'ti avaient une odeur de Maroilles bien trop prononcée à leur goût !

Pourtant, les interviews avaient été acceptées et envoyées à leur destinataire, mais plus personne ne daignait y répondre. Nous ne les prenions pas en traître, ils savaient qu'en donnant leur feu vert, le plat que l'on leur servirait serait forcement épicé. Là était bien l'interêt de la rubrique d'ailleurs, loin des questions usuelles et récurrentes qui vise à connaître la main préférée d'un joueur où de savoir quand il a commencé le poker. Moi-même et encore récemment je relançais les intéressés qui pour la plupart m'imposaient un silence radio dont de facto je devais bien me contenter.

Et puis hier, alors que je m'étais adonné à ma seule activité hebdomadaire hors poker (cf faire mes courses au Carrefour Market d'Aubusson) lorsque je suis rentré, j'ai découvert un message sur mon MSN d'un manager d'une poker room qui me demandait les coordonnées du-dit Super Caddy. Interloqué, je crois alors un instant à la résurrection de la rubrique. Une star enfin venait-elle enfin à nous et était-elle prête à se frotter aux questions indigestes de jeune homme ? Et bien non, le manager qui travaille pour la room de l'une des stars qui n'a répondu me fait alors découvrir que Super Caddy avait posté un pamphlet sur son blog "les 5 salopards" (lui aussi tombé en désuétude depuis des lustres) qui faisait état du mécontentement du jeune homme !

Je découvre alors son billet, acide soit, mais tellement vrai et transmets avec l'accord du Super Caddy ses coordonnées. Car il faut bien comprendre, qu'une interview lorsqu'elle est acceptée demande un temps de préparation considérable et que de ne jamais y répondre laisse à son auteur un goût amer au fond la bouche, très difficile à avaler, aussi difficile que d'ingurgiter un yahourt Danone dont la date de péremption a été atteinte depuis des semaines...

Lire le billet de SuperCaddy sur son blog.


Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NicolasMalta 27/11/2009 15:51


SuperCaddy => chef de fil de la section indépendentiste "pochamerde" des 4fun

change rien ! t'es le moins pire !


Kof 27/11/2009 14:29



En tout cas ne cède pas SuperCaddy, reste le même, je suis tes aventures depuis quelques temps sur club poker, continu.

Cordialement

Kof 



SuperCaddy 27/11/2009 13:33


Je comprends ce que tu veux dire. Ceci dit si ces questions sont si faciles à poser, je m'étonne que personne ne les pose jamais. Par ailleurs tu noteras que si elles sont faciles à poser, il est
étonnant qu'il soit si difficile d'y répondre.

Concernant l'itw de Vikash, je suis le seul à connaitre l'intégralité des questions et je suis sur qu'elle aurait pu être excellente. Idem pour celle d'Antoine Saout auparavant. En revanche je
concède que celle de Marion Nedellec n'est pas ce que j'ai fait de mieux. Sans doute par facilité effectivement, mais aussi parce qu'il est difficile de lui poser des questions sur son palmarès ou
son expérience de joueuse, les deux étant relativement limités.


nicolas 27/11/2009 13:07


les questions "connes" ou "dérangeantes" sont trop faciles à poser. Voilà l'explication. Super Caddy a sombré dans la facilité (sans doute parce qu'il ne peut  pas faire mieux...)


SuperCaddy 27/11/2009 09:21


Ahahahah j'adore ce billet. Je vais essayer de m'inspirer de toi pour redevenir drôle :-)

Et dire que j'ai publié ce truc sur un coup de tête...