Winamax VS Chili : la guerre des deepstacks low buy-in est ouverte !

Publié le par Xewod

chips58.jpgAlors qu'il y a une quinzaine de jours, Chili Poker rencontrait un franc-succès lors de son tournoi deepstack à 550 € à Aix-en-Provence, Winamax a décidé de lui emboîter le pas en annonçant il y a quelques jours que la room allait à son tour créer sa propre compétition deepstack sur un buy-in équivalent.

Ce tournoi se déroulera du 16 au 19 septembre à Dublin, sur les terres du 1 er tournoi de ce type organisé par Chili il y a quelques semaines et remporté par l'ami D8. Différence notable, le tournoi Winamax se disputera sur un format short-handed.

Il faut bien avouer que Chili Poker a réussi un joli tour de force en réunissant 500 joueurs à Aix-en-Provence. Les 500 joueurs représentants même la capacité maximale que le tournoi pouvait accueillir. Sans cette limitation, un responsable de Chili Poker m'a avoué que selon lui, il aurait été possible d'attirer près de 1000 joueurs !

Forcément la concurrence a également su y voir le signe du succès. Alors il n'est pas étonnant que l'une des poker-rooms les plus dynamiques du marché ait eu à son tour l'envie de se lancer sur ce créneau porteur du Poker Liver Live Low Cost. En effet le but de la majorité des joueurs de poker est de franchir le passage du online au live, mais il faut bien dire que les offres de tournoi à buy-in modéré, même si elles sont nombreuses n'offrent pas le plaisir de jouer sur structures confortables et puis les fields sont souvent bien plus restreints...  Avec ces tournois, fini les structures boucheries où beaucoup de joueurs ont l'impression d'avoir coché un ticket de loto à 500 €. A titre de comparaison, jouer ces tournois c'est donc un peu comme rouler dans le confort d'une Mercedes au prix d'une Dacia !

Bien sûr 500 € reste une somme conséquente pour beaucoup, mais les probabilités de se qualifer à partir de sats à 10 € deviennent bien plus importantes que pour les grands évènements live à strutures équivalentes et au droit d'entrée de 5000 ou 10000 $. Le tout en garantissant un prize-pool alléchant. De chimère, on passe à rêve accessible... La voie de la démocratisation du poker live est donc en marche.

Winamax va donc encore plus loin dans le concept en proposant un tournoi 6-handed, un format très apprécié par bon nombre de joueurs. Corrolaire du format, les marges de l'opérateur vont être encore plus tirées puisque qu'il va mobiliser un plus grand nombre de croupiers et nécessiter beaucoup plus d'espace pour un nombre de joueurs comparable.

A quelques semaines de l'ouverture du marché et alors que le nombre d'opérateurs sera bien plus restreint qu'aujourd'hui, Winamax qui habituellement est plus enclin à l'action qu'à la réaction, ne semble pas prêt à laisser un once de terrain à l'un de ses principal concurrents franco-français. Entre sa base de joueurs et son moyens financiers, Winamax a a priori une force de frappe bien plus importante que son concurrent au piment. Cependant Alexandre Dreyfus, fondateur de Chili Poker a d'ores et déjà annoncé que la rispote ne saurait tarder... Finalement, nul doute que le grand gagnant de cette "guerre" fratricide devrait être l'amateur de poker... A suivre !

Publié dans Humeur

Commenter cet article

du Coyote 24/04/2010 13:46



J'irais bien évidemment avec plaisir, s'il y a un package à gagner et pas seulement le buy-in :-).



Xewod 24/04/2010 12:20



L'irlande c'est sympa aussi :-)



du Coyote 24/04/2010 09:35



On ne peut que saluer l'initiative, même s'il est dommage que cela se passe en terre "étrangère". On tentera les qualifs c'est sur.



beubeu08 24/04/2010 02:59



stack de départ :


pour winamax : 20 000


pour Chilipoker : 50 000



ezeki4l 23/04/2010 23:03



"Poker Live Low Cost": venez jouer en Suisse. Tous les jours. Et le DSO devient vite plus banal.