Blog Poker # 1 en France

Mercredi 21 décembre 3 21 /12 /Déc 09:42

watertaxi.JPG

Tout commence il y a quelques semaines. Alors que je suis au téléphone avec Jessy aka jm-optimise, celui-ci me fait part de son intention de participer au WPT Venise. Rapidement, je comprends tout l’intérêt que ce tournoi pourrait avoir pour moi. Un buy-in « abordable » pour un WPT, un field restreint plutôt soft pour un gros tournoi selon Jessy, pas de medias français sur place, une ville dans laquelle je ne suis jamais allé.

Bref, à peine raccroché le combiné, je décide de participer. Bon voilà, même si j’ai les fonds disponibles suite à mes récents résultats online, la somme est tout de même complètement hors BRM pour moi. Une nouvelle fois, je décide donc de faire appel au staking. Une partie de mes stakers habituels acceptent de suite ma proposition. D’autres me disent que s’engager sur un one time est trop risqué, ce que je comprends d’ailleurs parfaitement.

Avion et réservation d’hôtel effectués, me voilà donc prêt à partir disputer mon 1er WPT. A vrai dire, j’avais déjà disputé un tournoi d’un buy-in équivalent il y a deux ans à Marrakech. Qualifié via un sat offert par le casino Essaidi, j’étais passé pas très loin de l’ITM. Une époque lointaine. Depuis, j’ai apporté de nombreuses modifications dans mon jeu, beaucoup appris en écoutant des joueurs talentueux, regardé les meilleurs sur le net et beaucoup réfléchi pour apporter de nombreux ajustements. Et puis, bien entendu, Jessy m’avait beaucoup appris en début d’année lorsqu’il m’a coaché. Malgré l’échec retentissant de mes résultats à l’époque.

En live, je restais sur trois tournois plutôt réussis. Deux victoires (une à Riga et une à Clermont) et un autre à nouveau à Clermont lors duquel j’avais rapidement pris le chiplead dans un tournoi à 200 joueurs avant de complètement spew en manquant un hero call bancal et après avoir perdu un 70/30. OK, les buy-in étaient petits, les fields peu importants, mais peu importe, je savais que la machine était en marche. D’ailleurs, lors de ma victoire à Clermont en septembre, un joueur m’avait lancé : « Je ne sais pas d’où tu viens, mais ici on ne joue pas comme ça ! ». Cette façon de jouer qui consiste à mettre beaucoup de pression à la table, m’a permis ces derniers mois de monter beaucoup de gros stacks online. Sur internet, je joue souvent 10 tournois et plus. Les décisions ne sont pas toujours optimales, loin de là, je fais souvent de la merde ^^ Mais depuis quelques mois, je sais qu’une fois autour d’une seule table live, je suis capable d’analyser de nombreux paramètres. Je me suis d’ailleurs toujours forcé à jouer sans tracker en MTT pour  me forcer à analyser les joueurs de mon propre chef et être prêt à disputer des tournois live.

Bref, revenons-en à nos gondoles. Mardi dernier, vers 4 heures du matin, je prends la route pour Lyon. En milieu de matinée, j’arrive à l’aéroport Saint-Exupéry. J’y retrouve Jessy, qui lui a fait le voyage en TGV depuis Avignon. 13h, l’avion décolle. Un petit peu plus d’une plus tard nous voilà à Venise. Direction l’hôtel choisi par Jessy. Un superbe hôtel à quelques mètres du casino. Le tout pour un prix introuvable en France. En effet, suite à la crise que traverse l’Italie, le gouvernement a demandé aux commerçants de pratiquer des prix attractifs pour relancer l’économie.

Alors que nous mangeons un bon plat de pâtes, Jessy me lance : « tu vois les bad beats quand tu voyages, c’est du passé ! ». Juste parès le repas, nous décidons de nous rendre au casino afin de régler notre buy-in pour le lendemain. Et hop, le bad-beat Xewodien est au RDV ! Le casino n’est pas le bon ^^ Il n’est pas celui indiqué sur le site officiel WPT, celui qui avait accueilli l’édition précédente du WPT Venise. WTF ? Sur le coup, je crois à une blague du réceptionniste du casino de Venise et lui demande de me répéter la chose plusieurs fois. Je fais mon Français. Mais non il ne déconnait pas le mec : il nous faut prendre un bateau qui lui va nous emmener sur la terre ferme afin que l’on monte dans un taxi qui lui va nous emmener au Casino de Venise. Ben ouais, celui-là aussi s’appelle Casino de Venise. Même nom, même logo, mais bien plus récent. Et puis, pas du tout à côté, à 30 KM ! Les économies faites sur l’hôtel, viennent tout à coup de prendre du plomb dans l’aile à coup de 40 € par trajet simple en taxi.  

Arrivés sur place et après une tonne de procédures, nous avons enfin accès à la salle de poker du casino. J’y vois assise Mme Roger (lol), attendant patiemment que son joueur de poker de mari ait terminé sa journée. Sa 1ère phrase sera: « Ahah ! Toi aussi tu t’es fait avoir ». Je comprenais que même « The Big Roger » avait été piégé par le manque de clarté concernant le lieu où se déroulait le tournoi. De quoi se sentir moins débile d’un coup ^^

Je vois aussi Rudy, le plus Français des Italiens, un directeur de tournoi qui officie très souvent dans l’hexagone et au Maroc, devenu depuis quelques mois le Matt Savage des WPT européens. Il nous indique la procédure d’inscription. Ce que nous faisons dans la foulée. 3300 € remis à un « Men in Black », aussi souriant qu’une porte de prison. 3300 € qui ont toutes les chances de partir en fumée  dès le lendemain. A suivre…

Par Xewod - Publié dans : Divers - Communauté : Poker en ligne
Ecrire un commentaire - Voir les 17 commentaires
Retour à l'accueil

  • : Suivez les trépidantes aventures d'un joueur de poker partant de zéro et ayant pour but ultime de participer aux World Series Of Poker à Las Vegas
  • Retour à la page d'accueil

Bonus Poker Rooms Legales

 

 

  Poker_Xtrem_Logo.JPG

 

 

 

Everest Poker Logo 4

 

Winamax Logo

 

party poker logo 4

 

chilipoker logo 4

 

Sojoo Logo2

Bric à Blog


http://www.wikio.frAdd to Technorati Favoritesonline counterPageRank Actuel

Recherche

Dico du Poker

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés