Blog Poker # 1 en France

Vendredi 2 décembre 5 02 /12 /Déc 18:24

jesus_back.jpg

Allez hop, maintenant que je suis redevenu un joueur régulier de poker, je vais m’efforcer de faire un bilan au moins mensuel de mes résultats.

Ce mois de novembre aura bien évidement été marqué par les FCOOP, la série parmi les séries sur le .FR. Hier, en lisant le chat de l’un de mes tournois, un joueur demandait à un autre « tu as fait une perf sur les FCOOP ? ». L’autre a répondu : « les FCOOP, c’est surtout la meilleure invention pour cramer sa bankroll ». Ce reg PS avait résumé en une phrase ce que sont réellement les FCOOP. Une série de tournois très chers qui peut faire saigner du nez la plupart des bankrolls.

Personnellement, je n’envisageais pas de les disputer sans staking. Et encore avec 2900€ de tournois au programme, je savais que j’étais complètement hors Bankroll Management. Si ça peut couter très cher, je suis la preuve vivante, que cela peut aussi rapporter gros ! Ma stratégie élaborée avant les FCOOP a donc parfaitement fonctionné. A savoir, être prêt à prendre beaucoup de risques pour aller décrocher la timbale sur un tournoi. Quitte à sortir en moins d’une heure dans la plupart des tournois. Ben ouais, parce que viser un quelconque ROI sur une série aussi courte et aussi chère relève de la mission impossible. Nombreux ont été les participants pour très peu d’élus. Mes stackers sont repartis avec 3 fois leur mise initiale. Une histoire qui finit bien, malgré la déception d’être passé à côté du Main Event des FCOOP à 1000 €. Une somme qu’il allait bien falloir combler ! Une folie ce buy-in pour un tournoi online ^^

L’histoire de mon mois de novembre avait mal commencé. En plein bad-run depuis la fin octobre, j’étais sur une série de 200 tournois indigèste. En chute libre pour 3000€ de pertes ! Je suis vacciné depuis longtemps contre la variance, autant que l’on puisse l’être. J’ai tout vu comme dirait mon pote JFCEZ. Plus rien ne m’étonne. J’ai connu des années de disette. Mon seuil de tolérance était loin d’être atteint. Ce qui ne m’a pas empêcher de whiner auprès de quiconque voulait m’entendre, faut pas déconner non plus (lol).

Après les FCOOP, je m’octrois une semaine de break. Tout en préparant un nouveau staking sur une série de 60 tournois à 50 et 100 €. Une fois le staking bouclé, je reviens sur les tables de PS. Et là, c’est reparti pour le good-run. Les tables finales s’enchainent. Je me hisse dans les 1ères positions sur des tournois comptant parfois plus de 2000 joueurs. Preuve que les bons vieux donkaments des familles comme le Frenckiss ou le Big One ne peuvent résister à Chris Jésus. Malheureusement, je ne parviens pas à mettre le ballon au fond des filets en toute fin de tournoi. Autant, je sais que finir 9ème d’un tournoi à 200 joueurs n’est pas bien grave, car l’occasion se représentera très certainement. Autant faire une table finale sur un tournoi à plus de 2000 joueurs et gagner des clopinettes comparées à la 1ère place est rageant, car l’occasion ne se représentera peut-être jamais.

Du côté des tournois stakés. Je commence par 11 tournois sans ITM. Moi qui tourne habituellement à 25% d’ITM sur un sample de 900 tournois, je me dis qu’il va encore falloir que j’aille casser la baraque sur un ou deux tournois pour rendre la série de 60 tournois profitable. Entre mauvaises décisions et craquage de premiums, je n’y arrive pas. D’autant plus rageant que sur mes tournois annexes, tout se passe pour le mieux. 1ère lueur d’espoir il y a 4 jour avec une 8ème place sur 377 joueurs lors du Daily Fifty à 50 € pour un gain de 373 €. Deux jours plus tard, je récidive ! Cette fois boom ! Enfin une demi-perf avec une 4ème place sur le même tournoi pour 1168 € avec les chattages en règle qui vont bien. 373 + 1168 = 1541 €. La série de 30 tournois à 50 € est donc d’ores et déjà rentable après 9 de ces tournois. Les 21 tournois à venir ne seront donc que « du gras » (ou pas)

Reste les tournois à 100 € (Night on Stars et Sunday Special). Rien, nada, que dalle après 8 de ces tournois. Même pas l’ombre d’un deep-run. Bien que mon jeu soit certainement plus adapté au 6-MAX des Daily Fifty, je joue tout de même l’essentiel de mes tournois en full ring. Alors, il n’y a pas de raison (hormis la variance) qu’à un moment ou un autre je n’aille pas loin dans ces tournois à 100 €. Il me reste 22 vies pour aller chercher les gros biffetons (lol).

Le mois de décembre quant à lui commence pour le mieux avec deux tables finales hier. Un head’s-up dealé sur un 20€ pour 649€ de gains et une 4ème place sur le Caribbean Takedown pour 519 €.

Un petit récapitulatif du mois de novembre pour conclure. Réalisé avec le nouveau Sharkscope qui est plutôt pas mal foutu je trouve.

bilan_nov.png

Par Xewod - Publié dans : Bilan - Communauté : Poker en ligne
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil

  • : Suivez les trépidantes aventures d'un joueur de poker partant de zéro et ayant pour but ultime de participer aux World Series Of Poker à Las Vegas
  • Retour à la page d'accueil

Bonus Poker Rooms Legales

 

 

  Poker_Xtrem_Logo.JPG

 

 

 

Everest Poker Logo 4

 

Winamax Logo

 

party poker logo 4

 

chilipoker logo 4

 

Sojoo Logo2

Bric à Blog


http://www.wikio.frAdd to Technorati Favoritesonline counterPageRank Actuel

Recherche

Dico du Poker

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés