La presse au laminoir by Stefal: Poker Duel.

Publié le par Stefal

Poker Duel; les secrets du poker en tête-à-tête par François Montmirel.

Le livre n'était pas encore dans les présentoirs des librairies que les critiques fusaient sur différents forums. Il ne fait pas bon en France se prénommer François, Patrick, Michel ou Bruno et avoir surfé sur la vague du poker. Dans certains milieux, on casse sans la moindre vergogne et surtout sans avoir lu ou écouté ceux que l'on considère comme des hasbeens.

Pour ma part, je dirai simplement que le poker en France est devenu rapidement populaire grâce à ces gens-là. Si les médias se sont intéressés à notre hobby, si nous disposons d'une littérature abondante dans notre langue maternelle, si nous pouvons régilièrement voir des émissions télévisées, c'est tout de même grâce à leur travail. De plus, de nombreux joueurs ont gagné des mois de pratique grâce aux premiers ouvrages d'initiation.

Bien sûr, le poker évolue et bien sûr le jeu a changé depuis le maintenant aborré "Poker cadillac" mais les Gordon et autres Harrington seront également un jour sur la sellette.

Cette petite mise en bouche simplement pour étaler mon humeur de voir critiquer un livre sans l'avoir lu sur le seul nom de son auteur.

Certains lui reprocheront d'utiliser trop souvent la première personne du singulier, c'est vrai mais on l'accepte des anglo-saxons.

D'autres ne lui reconnaîtront aucune légitimité pokéristique mais faut-il mieux être contremaître ou expert?

D'autres encore lui reprocheront de nombreuses redites dans ses ouvrages mais ne faut-il pas mieux reproduire quelques tableaux ou paragraphes que d'inciter à l'achat?

Revenons donc à "Poker Duel" dont j'ai lu les 500 pages. De prime abord, quelques bonnes surprises. Tout d'abord le prix qui diminue régulièrement dans les éditions Fantaisium. Ensuite la couverture. Après l'émétique illustration de "Poker Code", nous avons droit à un superbe cartoon dans le style Pierrafeu. Dommage que son auteur ne soit pas mentionné. A noter également un avertissement emprunt de sagesse: "L'excès de poker est dangereux. Appréciez avec modération."

Dès la préface, Montmirel pose les jalons: "Dans sa variante en tête-à-tête, le poker change d'univers. Il devient jeu d'opposition frontale, comme les échecs, les dames, l'awélé, le back-gammon. deux joueurs s'affrontent. L'un connaîtra les honneurs de la victoire, l'autre les affres de la défaite. Le jeu est autrement brutal, les repères sont autres. Et, surtout, la stratégie porte sur d'autres critères qu'en table pleine ou en shorthanded. C'est définitivement un autre poker".

Découpé en dix sections, les deux premières listent les avantages et les inconvénients du jeu en tête-à-tête par rapport aux tables pleines. Certains crieront à l'évidence mais chaque aspect des deux formules est passé en revue avec ses conséquences stratégiques. Inutile de commencer le moindre duel sans ces notions afin de tirer parti des avantages et de réduire les inconvénients.

La troisième section sera mathématique et proposera les statistiques des différentes mains de départ.

Dans les cinq parties suivantes, vous découvrirez les moments clef d'un tête-à-tête. L'auteur vous proposera des stratégies pour l'emporter tout en maîtrisant les six scénarios de base préflop et toutes les séquences principales lors des différents tours de mise. La méthode SAGE sera explicitée en long et en large.

Dans la neuvième section, vous aurez les comptes-rendus de différents duels. Certains ont qualifié cette partie de remplissage ce qui n'est pas nécessairement faux mais elle permet néanmoins de mettre en exergue les analyses précédentes. Pour ma part, je pense qu'il aurait été profitable de mettre en ligne sur le site de l'auteur ces tournois en utilisant un outil de replaying.

La dernière partie consacrée aux différentes formes de jeu, aux structures et à la gestion financière manque cruellement d'intérêt.

L'ouvrage se termine cependant sur une note favorable par le bilan comptable et personnel non pas de l'auteur mais d'une des plus belles plumes du net à savoir Camille, un joueur blogger qui nous offre, en toute honnêteté l'analyse de son année consacrée au poker.

Un livre que je recommanderai même si l'intérêt est assez inégal. Les chapitres sont à lire et à relire car certaines parties sont ardues.

Quant aux lecteurs qui estiment que le tête-à-tête n'est pas pour eux, qu'ils n'oublient pas qu'un jour, ils se retrouveront peut être dans un duel lors d'un MTT. La différence entre la première et la seconde place étant énorme, ils ne regretteront peut être pas d'avoir investi dans la lecture d'un tel ouvrage.

Bonne lecture.

Poker duel par François Montmirel

Editions Fantaisium

Tirage: 5000 exemplaires

ISBN: 978-2-917425-14-5

Octobre 2009

Prix: 30€

Par Stefal. (Retrouvez le sur son blog)

Publié dans La presse au laminoir

Commenter cet article

stefal 29/11/2009 17:21


Dont acte.
Voici un lien vers cet ilustrateur: http://neskoncept.com/blog/


Xewod 29/11/2009 16:44


Extrait d'un message que j'ai reçu de François Montmirel tenant a apporter une pécision concernant la couverture :

Il est écrit que je n'ai pas donné dans le livre le nom du dessinateur de la couverture. Eh bien si, il figure bien dans la page de copyright, en face de la page de titre à l'intérieur du livre. Je
signale à ce propos que j'ai tenu à faire travailler un jeune artiste, francais de surcroit, plutot que de payer une photo figurant dans une banque d'images et prise par je ne sais qui. Et en plus,
cela ne m'a pas couté plus cher. Je recommencerai naturellement.


SuperCaddy 28/11/2009 16:29


Très bonne chronique, courageuse et avec du caractère, même si je ne partage pas ton point de vue sur plusieurs points :-)


stefal 28/11/2009 10:30


J'aime cette comparaison: "François Montmirel est l'André Rieu du poker".
Le gars a un succès d'édition exceptionnel mais on ne trouve personne dans son entourage qui dit l'avoir lu.

Il y a quelque temps, j'ai vu un reportage sur André Rieu (par hasard évidemment, comme les gens qui regardent la télé réalité)  qui surfe sur la vague du classique. Personnage éminemment
décrié par les gens qui fréquentent les salles Playel et autres. A la sortie d'une salle, on voyait la scène suivante: le reporter faisait écouter à un quidam en smocking du Rieu et celui-ci
s'extasiait (belle envolée, lyrisme des cordes, ...). Ensuite le reporter lui disait qu'il s'agissait de Rieu et le gars se débarrassait des écouteurs comme si ils lui brûlaient les
portugaises.

Je me demande ce qui se passerait si l'on reformatait le bouquin de FM, si on enlevait la signature et si on le soumettait à la lecture et à la critique.


NicolasMalta 28/11/2009 10:12


citation: "Cette petite mise en bouche simplement pour étaler mon humeur de voir critiquer un livre sans l'avoir lu sur le seul nom de son auteur. "

Bah moi , comme 90% de ceux qui critiquent, c'est le personnage que je critique : son blog (de merde), sa mentalité (son fameurx hit and run qu'il ne dément pas , il en est presque fiert) et ses
prises de positions sur certains sujets qui relèvent de la psychatrie...

Je ne me permettrai JAMAIS de critiquer "Poker Cadillac", car c'est ce livre qui m'a fait rire sur mon lit d'hopital il y a 2 ans ! Un bon sketche à mettre dans toutes les mains de débutants si'ils
veulent rester débutants...

Sinon, Stefal, il y a des points sur lesquels je te rejoins ...denos jours et surtout sur certains forums, on a tendance à critiquer juste pour le plaisir de critiquer...

Bon article, courageuse prise de position... les réactions vont pleuvoir je pense !

Big Blindé